Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 15 sept. -- La Corée du Nord a abordé des questions régionales telles que Hongkong et la mer de Chine méridionale lors d'un forum annuel multilatéral sur la sécurité la semaine dernière, a fait savoir ce mardi une source, contrairement au passé où elle se concentrait sur ses propres enjeux de sécurité.

Pyongyang n'a pas envoyé son ministre des Affaires étrangères à la session des ministres des Affaires étrangères au Forum régional de l'Asean (ARF) qui s'est tenu par visioconférence samedi. An Kwang-il, son envoyé en Indonésie, y a assisté.

Evoquant la politique de Pékin vis-à-vis de son territoire semi-autonome, Hongkong, An aurait décrit cet enjeu comme une affaire domestique de la Chine, conformémemt à la position de Pyongyang en défaveur de l'intervention des forces extérieures dans les questions internes d'un pays.

Concernant les conflits maritimes de longue date dans la mer de Chine méridionale, An aurait appelé à une solution pacifique à travers le dialogue.

Par le passé, la Corée du Nord a utilisé l'ARF pour défendre son programme nucléaire ou parler des conditions de sécurité sur la péninsule coréenne ainsi que de la politique hostile des Etats-Unis à l'encontre de son régime.

L'AFR est une des rares réunions de l'Asie-Pacifique sur la sécurité impliquant la Corée du Nord.

A la réunion, An a aussi expliqué la lutte de Pyongyang contre le nouveau coronavirus, saluant le leadership du dirigeant Kim Jong-un à ce sujet. Le Nord dit n'avoir aucun cas de Covid-19.

Lors de la réunion de l'ARF, la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères Kang Kyung-wha a appelé les pays d'Asie-Pacifique à envoyer un «message unifié» pour que reprenne le dialogue avec le Nord, réitérant la résolution de Séoul à poursuivre les efforts pour une paix durable sur la péninsule coréenne.

Kang a aussi souligné l'engagement de la Corée du Sud à améliorer les relations intercoréennes à travers plusieurs projets de coopération intercoréenne, ce qu'elle a qualifié de «pierre angulaire» de la paix sur la péninsule.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page