Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 17 sept. -- Le président Moon Jae-in a souligné l'importance de l'initiative de la Corée du Sud en faveur de «complexes industriels verts intelligents» dans le cadre du New Deal version coréenne, déclarant qu'il ne s'agit pas d'un choix mais d'une tâche «indispensable» pour protéger l'environnement et améliorer la compétitivité de l'économie du pays.

Il a fait ces remarques lors d'une visite au complexe industriel national de Changwon, dans la province du Gyeongsang du Sud, à 300 km au sud de Séoul.

Moon a assisté à une cérémonie du gouvernement tenue pour dévoiler des plans visant à promouvoir des complexes industriels de haute technologie respectueux de l'environnement, conçus pour augmenter la productivité tout en réduisant les émissions de polluants.

Le président a ensuite visité les usines de la société Taelim Industrial Co. et de la société Doosan Heavy Industries & Construction Co. sur le complexe.

Les installations de Changwon sont «transformées en un complexe industriel vert et intelligent», et une «grande innovation» est en cours pour créer une économie numérique et à faible émission de carbone, a-t-il déclaré dans un discours.

Ce complexe est l'un des sept sites industriels du pays que le gouvernement prévoit de transformer en complexes industriels verts intelligents dans la phase initiale de l'initiative.

Le président Moon Jae-in (3ème à partir de la gauche) écoute une présentation sur un composant de turbine à gaz lors d'une visite à Doosan Heavy Industries & Construction Co. au complexe industriel national de Changwon, dans la province du Gyeongsang du Sud, le 17 septembre 2020.

Le gouvernement ambitionne de créer un total de 15 villes industrielles vertes et intelligentes dans tout le pays d'ici 2025 à travers un investissement de 3.200 milliards de wons (2,7 milliards de dollars), dans lesquelles 33.000 «emplois de qualité» seraient créés, selon Cheong Wa Dae.

Moon a qualifié ces complexes de «boussole» pour l'économie sud-coréenne qui cherche à devenir une économie «de pointe».

«Cela représentera également une stratégie pour relancer l'économie régionale et favoriser un développement national équilibré», a-t-il déclaré.

A l'ère post-coronavirus et du changement climatique, en particulier, ces complexes contribueront à réduire la consommation d'énergie et la pollution de l'environnement en tirant parti des technologies numériques, a déclaré Moon.

«La transition vers des complexes industriels verts intelligents, au-delà des complexes industriels intelligents, pour protéger l'environnement n'est pas une option mais une (tâche) indispensable», a-t-il ajouté.

Numérique et vert sont deux mots clés du projet New Deal de l'administration Moon, qui vise à préparer l'ère post-coronavirus, à revitaliser l'économie et à faire de la Corée du Sud une nation «pionnière».

Le gouvernement a sélectionné 10 secteurs pour ce projet : barrage de données (data dam), gouvernance de l'intelligence artificielle, infrastructure médicale intelligente, remodelage vert, énergie verte, mobilité future respectueuse de l'environnement, école intelligente verte, jumeau numérique, numérisation SOC et complexe industriel vert intelligent.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page