Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Coronavirus : la Corée du Sud rapporte moins de 100 cas en plus d'un mois

SEOUL, 20 sept. -- Les cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) sont passés sous la barre des 100 pour la première fois en plus d'un mois grâce au régime de distanciation sociale du pays, mais les autorités sanitaires luttent toujours contre les cas provenant de voies d'infections inconnues qui ont affiché un record.

Le pays a ajouté 82 infections supplémentaires, dont 72 locales, portant le total de cas à 22.975, selon l'Agence coréenne pour le contrôle et la prévention des maladies (KDCA).

Le chiffre était inférieur à 100 pour la première fois, après avoir atteint 103 nouveaux patients le 14 août, soit le double par rapport à la veille.

Les nouvelles contaminations en Corée du Sud se sont élevées à 441 le 27 août, mais ont connu une tendance à la baisse depuis que le pays a interdit les rassemblements intérieurs de 50 personnes ou plus et ceux de 100 personnes ou plus à l'extérieur, en vertu des mesures de distanciation sociale de niveau 2.

La région métropolitaine de Séoul, qui abrite environ la moitié des 51 millions d'habitants du pays, a adopté une politique de distanciation sociale renforcée. Sous ce régime, les restaurants et les petits cafés-restaurants peuvent ouvrir jusqu'à 21h et les livraisons ainsi que les achats à emporter sont autorisés de 21h à 5h du matin. Seuls les achats à emporter et les livraisons sont permis pour les chaînes de cafés, boulangeries et vendeurs de glace franchisés. Cette politique a été levée la semaine dernière, mais le niveau 2 est toujours en cours sur tout le territoire.

La Corée du Sud décidera plus tard dans la journée si elle prolongerait ou non le régime de niveau 2 pour les zones en dehors du grand Séoul.

Les cas dont les voies de transmissions sont inconnues ont représenté un niveau record de 28,1% de toutes les infections rapportées au cours des deux dernières semaines, selon les dernières données fournies samedi.

Chuseok, la fête des moissons, qui aura lieu à la fin de ce mois-ci, est également la principale préoccupation pour les autorités sanitaires locales.

Les nouvelles contaminations quotidiennes ont diminué à 195 le 3 septembre, et sont restés en dessous de 200 jusqu'à samedi.

Le dernier nombre à deux chiffres, cependant, est également attribué à moins de tests effectués durant le week-end.

Parmi les infections locales, 28 provenaient de Séoul, et 24 ont été rapporté dans la province du Gyeonggi. Incheon, une ville située juste à l'ouest de Séoul a ajouté trois patients supplémentaires.

Un total de 24 patients étaient en relation avec une entreprise immobilière dans le quartier de Gangnam à Séoul jusqu'à samedi, depuis le premier cas détecté mardi.

Les infections en lien avec l'hôpital Severance dans l'ouest de Séoul ont atteint 48, tandis qu'une maison de retraite à Goyang, dans la province du Gyeonggi, au nord de Séoul, a signalé un total de 19 cas. Les infections liées à une usine de Kia Motors Corp. ont atteint 16.

Celles en lien avec le grand rassemblement antigouvernemental s'est élevé à 613.

Le nombre de cas importés est de 10. Le pays a rapporté cinq décès supplémentaires à 383.

Les autorités sanitaires ont déclaré que le nombre de décès pourrait augmenter alors que la plupart des patients dans un état critique sont des personnes âgées.

Un total de 20.158 personnes

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 20.158, soit 188 de plus qu'un jour plus tôt.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page