Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 23 sept. -- Le président Moon Jae-in a dit ce mercredi que l'armée de la Corée du Sud devrait continuer à jouer un rôle de «goupille de sécurité», en se basant sur une force robuste de défense, afin de prévenir la récurrence d'une guerre tout au long du voyage tumultueux vers la paix.

Moon a fait ces remarques durant les discussions avec des généraux nouvellement promus lors d'une cérémonie de nomination à Cheong Wa Dae. Le général Won In-choul, chef du Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS), le général Nam Yeong-shin, chef d'état-major de l'armée, Lee Seong-yong, chef d'état-major des forces aériennes, et le général Kim Seung-kyum, commandant adjoint du Commandement des forces combinées Corée du Sud-Etats-Unis, ont participé à la cérémonie.

Le président a souligné que l'armée «devrait jouer le rôle de goupille de sécurité» de sorte que la péninsule ne bascule pas dans la guerre, alors qu'il pourrait y avoir des progrès, régressions, stagnations ou même une impasse apparente dans les efforts de paix, a indiqué Kang Min-seok, porte-parole de Cheong Wa Dae.

«Jusqu'à ce jour, notre armée a bien joué ce rôle» a dit Moon.

Il a aussi présenté une stratégie clé en trois points pour les forces armées du pays : introduire de nouvelles technologies et de nouveaux équipements pour l'ère de la quatrième révolution industrielle, maintenir l'alliance robuste entre la Corée du Sud et les Etats-Unis et récupérer le contrôle opérationnel (OPCON) en temps de guerre dans le respect de l'alliance.

Dans son discours à l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies plus tôt dans la journée, Moon a proposé de déclarer officiellement la fin de la guerre de Corée qui s'est terminée en 1953 par un armistice, et non par un traité de paix, comme point de départ d'une dénucléarisation complète et d'un régime de paix permanent.

Son appel à la déclaration de la fin de la guerre vise à relancer le processus de paix qui reste dans l'impasse, selon des officiels de Cheong Wa Dae.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page