Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Une salle de concert virtuelle compte parmi les projets du «New Deal» culturel

SEOUL, 24 sept. -- Le gouvernement a annoncé ce jeudi qu'il prévoyait de créer une installation spécialisée dans la diffusion de concerts en direct et de lancer des projets visant à soutenir l'industrie nationale du streaming de contenus.

Les projets ont été annoncés par le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme dans le cadre d'initiatives culturelles intégrées au projet gouvernemental plus large intitulé «New Deal», la nouvelle politique du président Moon Jae-in visant à créer des emplois, à revitaliser l'économie et à préparer l'ère post-coronavirus.

Le ministère a annoncé son plan de «Stratégie de croissance de l'industrie des contenus culturels du New Deal numérique» lors d'un briefing présidé par Moon dans la salle de concert de Camp One à Gimpo, à l'ouest de Séoul.

La structure de concerts K-pop en direct envisagée intégrera des technologies de pointe en matière de streaming et de communications interactives, et comprendra également des mesures de sauvegarde contre le vol de propriété intellectuelle.

De plus, le gouvernement prévoit de fournir un soutien aux petites et moyennes entreprises de divertissement à titre d'essai dans l'utilisation de l'installation.

Les limitations de voyages à l'étranger et les restrictions sur les rassemblements publics en raison du Covid-19 ont entravé l'industrie du divertissement en Corée du Sud. Néanmoins, le handicap lié à la pandémie a fourni une opportunité en or, amenant les stars de la K-pop, telles que SuperM, BTS, Monsta X et d'autres, à s'aventurer dans le domaine des spectacles en ligne payants.

Le ministère a également annoncé qu'il lancerait de nouveaux projets pour soutenir les productions de contenus spécifiquement adaptées aux plates-formes de streaming nationales et créerait un fonds dédié aux contenus visuels de 46 milliards de wons (39,3 millions de dollars).

Le ministère ambitionne également d'étendre les allégements fiscaux pour les plates-formes de streaming nationales et de créer un groupe consultatif gouvernement-secteur privé afin de discuter d'autres moyens de soutien dans le secteur.

De vastes plans de subventions à la production de films, jeux et webtoons ont également été annoncés, ainsi que des projets visant à adopter des technologies logicielles de réalité virtuelle, augmentée, mixte et étendue dans les secteurs manufacturier et médical.

Le gouvernement prévoit aussi d'adopter des technologies de cartographie 3D dans le domaine du patrimoine culturel afin de préserver les bases de données numériques de patrimoines précieux et de les utiliser pour de futurs services et initiatives de préservation.

Le ministère créera en outre un fonds de 35 milliards de wons l'année prochaine pour soutenir les entreprises du secteur culturel qui ont souffert financièrement du Covid-19.

«C'est maintenant l'âge d'or pour améliorer la compétitivité de l'industrie des contenus numériques en réunissant notre capacité numérique et notre compétence culturelle représentées par la "hallyu"», a indiqué le président Moon en employant le terme faisant référence à la popularité mondiale de la culture pop sud-coréenne.

Moon a aussi ajouté que le gouvernement investirait plus de 330 milliards de wons d'ici 2025 afin de promouvoir la croissance des secteurs de la réalité virtuelle et la réalité augmentée et développer et acquérir les technologies clés dans ces domaines.

«Malgré les difficultés de l'industrie des contenus en raison du Covid-19, nous travaillerons de manière proactive avec les ministères concernés pour fournir un soutien afin que les contenus coréens puissent être diffusés dans le monde entier», a déclaré le ministre de la Culture Park Yang-woo.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page