Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 27 sept. -- Le représentant spécial pour la paix et la sécurité dans la péninsule coréenne Lee Do-hoon a pris la direction de Washington ce dimanche pour des discussions avec son homologue américain sur les enjeux liés à la péninsule dont le récent meurtre d'un fonctionnaire sud-coréen par des soldats nord-coréens à la frontière maritime occidentale.

Durant sa visite de quatre jours à Washington, Lee tiendra des réunions avec le secrétaire d'Etat adjoint américain Stephen Biegun qui est aussi l'envoyé nucléaire de Washington pour la Corée du Nord.

«Nous sommes actuellement à un moment critique dans l'avancement du processus de paix dans la péninsule coréenne», a-t-il déclaré avant son départ aux journalistes.

«Je vais rencontrer le représentant spécial Biegun afin de discuter de manière approfondie des moyens de gérer de manière stable la situation actuelle et de reprendre le dialogue en vue de faire face à nos défis de réaliser la dénucléarisation complète et la paix durable dans la péninsule coréenne», a-t-il ajouté.

Face à la question de savoir s'il discutera du récent meurtre par la Corée du Nord, Lee a répondu qu'il discuterait de «toutes les questions liées à la péninsule coréenne».

Les négociations nucléaires entre Washington et Pyongyang sont au point mort depuis la rupture du sommet de Hanoï entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en février 2019. Les relations intercoréennes sont aussi tendues depuis que le Nord a coupé tous les canaux de communication avec le Sud et fait exploser le bureau de liaison intercoréen en juin.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page