Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 27 sept. -- Le conseiller adjoint à la sécurité nationale du palais présidentiel, Kim Hyung-chong, a effectué une visite à Washington ce mois-ci pour des discussions avec des officiels et experts américains sur l'alliance bilatérale, la Corée du Nord et d'autres sujets, a fait savoir ce dimanche Cheong Wa Dae.

Kim a séjourné dans la capitale américaine du 16 au 20 septembre, avant le discours vidéo du président Moon Jae-in le 22 septembre devant l'Assemblée générale des Nations unies pour renouveler son appel à mettre fin officiellement à la guerre de Corée et proposer une initiative régionale pour la santé publique impliquant le Nord.

«Durant sa visite cette fois-ci, notre partie a reconfirmé le soutien ferme de l'administration américaine et de son peuple concernant l'alliance Corée du Sud-USA avant l'élection présidentielle américaine de novembre, et a échangé des opinions sur la question nord-coréenne ainsi que sur les questions bilatérales en suspens», a détaillé le porte-parole de la Maison-Bleue, Kang Min-seok, dans une déclaration écrite.

A Washington, Kim a rencontré de hauts officiels de la Maison-Blanche et des départements d'Etat, de la Défense, de l'Energie et du Commerce ainsi que des experts civils pour parler de la situation dans la région et d'autres sujets, a poursuivi Kang.

Le voyage du conseiller sud-coréen est intervenu dans un contexte d'échanges diplomatiques intensifiés entre Séoul et Washington pour semble-t-il tenter de relancer le dialogue avec Pyongyang et renforcer l'alliance bilatérale à l'approche de l'échéance présidentielle américaine.

Aujourd'hui, l'émissaire nucléaire de Séoul, Lee Do-hoon a pris la direction de Washington pour des pourparlers avec le secrétaire d'Etat adjoint Stephen Biegun qui est également en charge des négociations avec le régime nord-coréen.

Ce mois-ci, le premier vice-ministre des Affaires étrangères Choi Jong-kun a aussi fait déplacement aux Etats-Unis pour s'entretenir avec Biegun sur plusieurs points concernant l'alliance.

Demain, Marshall Billingslea, envoyé spécial du président américain pour le contrôle des armes, sera à Séoul pour des discussions avec son homologue sud-coréen, le ministre adjoint des Affaires étrangères pour les affaires multilatérales et globales, Ham Sang-wook.

En outre, selon certains rapports, le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, pourrait venir en Corée du Sud le mois prochain.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page