Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 29 sept. -- Le ministère de l'Unification a reconnu ce mardi avoir approuvé le plan d'une organisation d'aide d'envoyer des fournitures médicales à la Corée du Nord même après le meurtre par balles d'un fonctionnaire sud-coréen la semaine dernière.

L'approbation a été donnée mercredi soir dernier après qu'un fonctionnaire affilié au ministère sud-coréen des Océans et de la Pêche a disparu lundi d'un bateau d'inspection dans les eaux près de l'île frontalière occidentale de Yeonpyeong, et a été tué par balles par des soldats nord-coréens le lendemain.

Le timing a suscité des critiques pour savoir s'il était approprié ou pas d'approuver le plan d'aide après l'assassinat.

«Dans une situation où les faits n'étaient pas encore vérifiés, nous avons jugé qu'il était difficile d'interrompre l'approbation du plan d'une organisation civile qui satisfait toutes les conditions nécessaires», a dit un employé du ministère de l'Unification.

«Nous avons aussi pris en considération le point que même si l'approbation a été accordée, nous pouvons prendre les mesures nécessaires plus tard car il faudra beaucoup de temps pour la livraison des fournitures au Nord», a-t-il ajouté.

Le responsable de niveau opérationnel chargé de la question n'était pas au courant du meurtre, a expliqué l'officiel.

L'officiel du ministère a souligné que le ministère de l'Unification avait notifié immédiatement les six organisations qui avaient reçu une approbation en septembre que l'envoi de leur aide avait été suspendu après que le ministère de la Défense a annoncé le meurtre de l'officiel du ministère des Océans et de la Pêche par le Nord.

«Les organisations concernées ont toutes accepté de coopérer à la demande du gouvernement. Actuellement, il n'y a aucun processus en cours pour donner une approbation à des organisations d'aide», a indiqué l'officiel.

L'aide approuvée comprend des fournitures médicales, dont des masques médicaux, thermomètres et seringues, selon l'officiel.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page