Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 26 oct. -- Les autorités sanitaires de la Corée du Sud ont indiqué ce lundi qu'elles poursuivront le programme national de vaccination contre la grippe, affirmant qu'il n'y a aucun lien direct prouvé entre le vaccin et les décès rapportés.

Jusqu'à ce jour, un total de 59 personnes, des personnes âgées de 70 à 80 ans pour la plupart, sont décédées après avoir été vaccinées contre la grippe saisonnière, contre 48 samedi dernier, a fait savoir l'Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA) dans un communiqué.

Une investigation a montré que 46 décès n'auraient aucun lien avec le vaccin contre la grippe, a indiqué la KDCA, qui a ajouté qu'elle effectuait une enquête sur les 13 autres décès.

Sur les 59 décès, aucun cas n'est lié à un choc anaphylactique, une réaction allergique grave faisant suite à une immunisation, selon la KDCA.

Les autorités sanitaires ont déclaré cependant qu'elles surveillaient de près tout lien possible entre le vaccin et les décès, alors qu'un total de 1.231 personnes ont rapporté des effets secondaires jusqu'à dimanche après s'être fait vacciner cette année.

L'agence sanitaire a indiqué qu'elle travaillait avec des experts afin de déterminer les causes exactes des décès des personnes qui ont été vaccinées contre la grippe.

L'anxiété du public quant à la sécurité du vaccin antigrippal a augmenté après que certains flacons de vaccins dans le cadre du programme national de vaccination gratuite ont été exposés à la température ambiante durant leur transport. Les autorités ont cependant affirmé qu'il n'y avait aucun problème de sécurité sanitaire.

Le pays mène une campagne de vaccination antigrippale gratuite à l'échelle nationale pour près de 19 millions de personnes, dont les adolescents et les personnes âgées.

Le programme de vaccination gratuite, qui a été élargi cette année dans le but de prévenir une potentielle «twindemic» (deux épidémies simultanées) pendant l'hiver, a été rejoint par cinq grands fabricants de médicaments, dont GC Pharma et Ilyang Pharmaceutical Co.

La KCDA a de nouveau appelé les gens à se faire vacciner avant l'arrivée de la saison grippale, car davantage de décès pourraient survenir en raison des complications graves déclenchées par la grippe, comme la pneumonie.

En général, la saison de la grippe arrive entre la fin novembre et décembre. Les vaccins antigrippaux provoquant le développement d'anticorps environ deux semaines après la vaccination, les experts recommandent de se faire vacciner contre la grippe d'ici la mi-novembre.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page