Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 19 nov. -- Le nombre de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud est resté au-dessus de 300 pour le deuxième jour consécutif jeudi, alors que les autorités sanitaires se préparent à une autre vague épidémique potentielle en raison de l'apparition d'autres clusters d'infections sporadiques.

Le pays a ajouté 343 nouveaux cas de Covid-19, dont 293 infections locales, portant le nombre total de cas à 29.654, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le chiffre journalier de Covid-19 a dépassé hier la barre des 300 pour la première fois depuis fin août avec 313 infections. Le nombre de nouveaux cas est à trois chiffres depuis le 8 novembre avec plus de 200 contaminations quotidiennes durant ces six derniers jours.

Les clusters d'infections des rassemblements privés, établissements publics et hôpitaux ont continué de sévir dans certaines parties de la nation, mettant les efforts d'endiguement de la propagation du virus des autorités sanitaires en péril.

«Nous sommes à un stade critique face à une propagation massive du virus», a estimé le ministre de la Santé et des Affaires sociale Park Neunghoo. «La fatigue liée à la prévention du virus et l'indifférence pourraient rendre nos efforts vains.»

Afin de prévenir une autre vague d'infections, les autorités ont commencé à imposer des mesures de prévention du virus plus strictes aujourd'hui dans la région métropolitaine de Séoul et la ville de Gwangju, dans le sud-ouest du pays, en relevant le niveau de distanciation sociale d'un cran à 1,5, selon une échelle à cinq niveaux.

A la ville portuaire d'Incheon, juste à l'ouest de Séoul, le régime de distanciation sociale de niveau 1,5 sera appliqué à partir de lundi prochain.

D'autres municipalités avec de faibles nombres de cas de virus maintiendront le niveau 1 mais elles devront probablement faire face à la pression croissante d'adopter des règles renforcées à cause de la propagation rapide du virus.

La population est toujours autorisée à mener une vie quotidienne quasi-normale sous le niveau 1,5, mais les commerces doivent suivre des règles antivirus renforcées.

Dans le cadre du niveau 1,5, les établissements à haut risque, tels que les bars, discothèques et salles de concert, doivent adopter des mesures renforcées comme le maintien d'une certaine distance entre les tables et l'installation de parois.

Parmi les cas locaux, 177 ont été identifiés dans la région métropolitaine de Séoul. La capitale a ajouté 107 infections supplémentaires, tandis que la province du Gyeonggi, entourant Séoul, et Incheon ont rapporté 59 et 11 cas, respectivement.

Toutes les principales villes et municipalités ont signalé de nouvelles infections à part la ville industrielle d'Ulsan, la ville administrative de Sejong et l'île de Jeju.

Le nombre de cas importés s'est élevé à 50 après avoir atteint le chiffre le plus élevé de 68 la veille.

Parmi les 50 transmissions importées, 20 cas provenaient de Russie, suivie des Etats-Unis avec 10 et d'Egypte avec six. Le nombre total de cas importés s'est élevé à 4.312.

Le pays a rapporté deux décès supplémentaires, portant le bilan des cas mortels à 498. Cependant, plus de décès pourrait être signalés alors que le nombre de patients dans un état grave ou critique s'est élevé à 79, en hausse de 12 par rapport à mercredi.

Le nombre de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevéà 26.098, soit 125 de plus qu'un jour plus tôt, avec 3.058 personnes en isolement pour recevoir un traitement contre le Covid-19, en hausse de 216 par rapport à la veille.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page