Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 20 nov. (Yonhap) -- Le Premier ministre Chung Sye-kyun a demandé ce vendredi aux Sud-Coréens de s'abstenir de tenir des réunions de fin d'année et de mener des activités extérieures non essentielles alors que le pays se prépare à une autre vague potentielle de la pandémie avec l'apparition de clusters d'infections sporadiques dans plusieurs parties du pays.

Dans un discours télévisé, il a déclaré que la lutte antivirus du pays était «confrontée à une crise».

Il a demandé de «s'abstenir, autant que possible, de tenir toute réunion de fin d'année prévue et de rester à la maison, si ce n'est pas pour des activités essentielles».

Le Premier ministre a exhorté notamment ceux âgés de plus de 60 ans à «minimiser les sorties et rassemblements inutiles» durant l'hiver.

Les commentaires de Chung sont survenus alors que la Corée du Sud se bat contre des clusters d'infections sporadiques dans tout le pays. Le nombre de cas quotidiens a dépassé la barre des 300 ce vendredi pour le troisième jour consécutif.

Afin de prévenir une autre vague d'infections, le pays a décidé de mettre en œuvre des mesures de prévention renforcées pendant deux semaines, à partir d'hier, dans la zone métropolitaine de Séoul et la ville méridionale de Gwangju en relevant le niveau de distanciation sociale d'un cran à 1,5 dans le cadre du nouveau régime à cinq niveaux.

Chung a demandé aux employés relativement jeunes de «reporter ou annuler les réunions de fin d'année et après le travail» et aux entreprises de participer au programme de distanciation sociale du gouvernement en facilitant le travail à distance.

Il a indiqué que le taux de cas positifs parmi les quadragénaires qui ont reçu un test la semaine dernière s'était élevé à 52,2%, en hausse de 10 points de pourcentage par rapport à la semaine précédente.

«Il n'est pas facile de corriger l'étendue et la vitesse des transmissions au sein de la population plus jeune, qui ne montre souvent aucun symptôme», a-t-il noté.

Chung a promis tous les efforts gouvernementaux pour traiter les craintes concernant la sécurité des élèves qui préparent l'examen d'entrée à l'université du mois prochain.

«Le gouvernement fera de son mieux pour assurer un environnement sûr pour tous les candidats de l'examen afin qu'ils puissent passer l'examen de manière juste», a-t-il dit.

Le ministère de l'Education a annoncé jeudi qu'il surveillerait de près les instituts privés et les autres établissements commerciaux utilisés par les jeunes élèves pour vérifier s'ils appliqueront les mesures antivirus strictes jusqu'à la fin de l'examen prévu le 3 décembre. Plus de 490.000 lycées et d'autres personnes passeront l'examen en même temps dans des endroits désignés dans tout le pays.

La municipalité de Séoul a fait part de ses inquiétudes sur la hausse soudaine des nouvelles infections dans la ville, 132 cas ayant été ajoutés jeudi seulement.

«La situation devient de plus en plus grave et nous la surveillons de près», a déclaré Park Yoo-mi, fonctionnaire pour le contrôle des maladies à la mairie de Séoul, durant une conférence de presse virtuelle.

«Nous pensons que c'est un point d'inflexion majeur que nous n'avons pas vécu avant en ce qui concerne le contrôle d'une maladie infectieuse», a ajouté Park.

A la question de savoir si Séoul envisage d'adopter des mesures de distanciation sociale plus fortes, Park a répondu que la ville examinait ses options et recueillait des opinions d'experts.

Le chiffre de jeudi a été le nombre le plus élevé de cas quotidiens pour la capitale depuis le 27 août, portant le nombre total de cas dans la ville à 7.236, un nouveau record parmi les 17 grandes villes et provinces du pays.

Le précédent record avait été établi par Daegu, l'épicentre du virus au printemps, avec 7.211 cas.

«(Le nombre de cas) ne baissera pas soudainement mais augmentera», a prédit Park.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page