Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 22 nov. -- Le nombre de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) a dépassé la barre des 300 pour le cinquième jour consécutif ce dimanche en raison d'infections groupées sporadiques à travers le pays dans un contexte où les autorités sanitaires envisagent de mettre en œuvre des restrictions anti-virus plus strictes afin de prévenir une autre vague pandémique.

Le pays a ajouté 330 autres cas de Covid-19, dont 302 infections locales, portant le nombre total à 30.733, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le dernier relevé représente un recul par rapport aux 386 cas de samedi mais les autorités sanitaires restent en état alerte. Le nombre de contaminations quotidiennes reste à trois chiffres depuis le 8 novembre, le seuil des 300 ayant été franchi mercredi pour la première fois depuis la fin d'août avec 313 cas.

Des clusters d'infections issus de réunions privées, d'établissements publics et d'hôpitaux se sont sans cesse multipliés à travers le pays, mettant en péril les efforts de quarantaine des autorités sanitaires.

Le niveau de distanciation social, géré par l'Etat, a été relevé d'un cran à 1,5 dans le cadre d'un nouveau régime à cinq niveaux au sein de la zone métropolitaine de Séoul pour deux semaines depuis jeudi pour prévenir une autre vague d'infections au virus.

Cependant, la KDCA a déclaré envisager sérieusement de relever les mesures de distanciation sociale dans le grand Séoul au niveau supérieur car les contaminations ne montrent aucun signe de ralentissement.

Les autorités ont averti que la troisième vague épidémique semblait être en cours dans la zone métropolitaine de Séoul, qui abrite la moitié de la population du pays.

La ville de Suncheon, dans la province du Jeolla du Sud, et le comté de Hadong, dans la province du Gyeongsang du Sud, ont déjà appliqué la distanciation sociale de niveau 2 en tant que mesure de prévention.

En vertu du niveau 2, les rassemblements de 100 personnes ou plus sont interdits et certains établissements vulnérables au virus doivent suspendre leurs opérations.

Les autorités sanitaires ont indiqué plus tôt que le taux de reproduction avait déjà atteint 1,5, ce qui signifie qu'un seul patient infecte plus de 1,5 personne. Elles ont averti que le pays pourrait enregistrer plus de 500 nouveaux cas par jour dès le début du mois de décembre, si la situation ne s'améliore pas.

Parmi les 302 transmissions locales, 219 ont été identifiées dans le grand Séoul. La capitale a ajouté 199 autres cas alors que la province du Gyeonggi et la ville portuaire d'Incheon, dans l'ouest du pays, ont rapporté respectivement 74 et 26 cas.

La province du Gyeongsang du Sud a recensé 19 nouveaux cas et celle du Jeolla du Sud en a rapporté 13.

Le nombre de nouveaux cas importés s'est élevé à 28, représentant une légère hausse par rapport aux 25 de la veille.

Parmi les patients importés supplémentaires, 10 sont venus de Russie, suivie des Etats-Unis avec huit et d'Indonésie avec quatre. Le nombre total de cas importés est actuellement de 4.408.

Le pays a signalé deux autres décès dus au Covid-19, alourdissant le bilan de cas mortels à 505. Davantage de décès pourraient être rapportés toutefois dans l'avenir car le nombre de patients dans un état grave ou critique s'est élevé à 87.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet a atteint 26.466, en hausse de 101 par rapport à la veille. Un total de 3.762 personnes sont placées en isolement, 227 de plus que la veille.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page