Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 23 nov. -- Le président Moon Jae-in a choisi Kang Chang-il, ancien député du Parti démocrate (PD) quatre fois élu, comme nouvel ambassadeur de Corée du Sud au Japon, a annoncé ce lundi Cheong Wa Dae, en faisant part de son espoir de le voir jouer un rôle dans l'amélioration des relations entre les deux pays voisins.

Le bureau présidentiel a tenu à noter l'expertise de Kang dans les affaires liées à Tokyo.

Après avoir obtenu une maîtrise et un doctorat à l'université de Tokyo, il a dirigé pendant longtemps des travaux de recherche sur le Japon, a déclaré le porte-parole présidentiel Kang Min-seok.

Il a aussi été coprésident de l'Union des parlementaires Corée du Sud-Japon.

A l'occasion du lancement du gouvernement Yoshihide Suga, Kang devrait aider à faire une percée dans la résolution des questions bilatérales en suspens et à établir des relations orientées vers le futur en s'appuyant sur son expertise, son expérience et son réseau de haut niveau», a déclaré le porte-parole dans un communiqué de presse.

Séoul et Tokyo sont dans une impasse diplomatique, notamment autour de la question des victimes coréennes qui ont été forcées à travailler dans des mines, usines et autres installations japonaises au cours de la Deuxième Guerre mondiale.

Kang est devenu parlementaire en 2004 après avoir enseigné à l'université Pai Chai à Daejeon, à 160 km au sud de Séoul.

Il remplacera Nam Gwan-pyo pour représenter la Corée du Sud au Japon. Nam est en poste dans la capitale nippone depuis mai 2019.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page