Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 01 déc. -- L'économie sud-coréenne a progressé à un rythme plus rapide que prévu au troisième trimestre grâce à une reprise des exportations dans un contexte de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), ont montré ce mardi des données de la Banque de Corée (BOK).

Le produit intérieur brut (PIB) s'est accru de 2,1% durant la période juillet-septembre par rapport au trimestre précédent, selon les données.

Le chiffre marque une légère augmentation par rapport à l'estimation précédente de progression trimestrielle de 1,9% donnée en octobre et contraste avec la contraction de 3,2% au deuxième trimestre, ont montré les données.

Il a aussi marqué la progression la plus forte en 11 ans et la première croissance positive en trois trimestres.

Les exportations ont bondi de 16% sur un trimestre grâce à l'augmentation de la demande mondiale pour les semi-conducteurs et véhicules, a indiqué la BOK.

Les investissements dans les biens d'équipement ont augmenté de 8,1% en glissement trimestriel durant la période juillet-septembre, menés par la croissance des investissements dans la machinerie et les équipements de transport.

La consommation du gouvernement a augmenté de 0,2%, tandis que les investissements dans la construction ont baissé de 7,3%, a fait savoir la BOK.

Les dépenses des consommateurs, qui sont restées faibles au troisième trimestre, ont été les plus grands obstacles pour l'élan de la reprise économique, selon les données.

Par rapport à l'année dernière, l'économie de la nation a reculé de 1,1% au troisième trimestre, après un recul de 2,7% en glissement annuel le trimestre précédent.

La semaine dernière, la BOK a gelé son taux d'intérêt directeur à son plus bas niveau de 0,5% et a légèrement révisé à la hausse les perspectives de croissance économique pour cette année.

Grâce aux signes de reprise progressive des exportations, la BOK a révisé à la hausse les perspectives de croissance économique pour cette année à une contraction de 1,1%, par rapport à la prévision précédente d'un recul de 1,3%.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page