Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 02 déc. -- La Corée du Sud a confirmé ce mercredi un autre cas d'influenza aviaire hautement pathogène dans des élevages de volailles locaux, relançant les inquiétudes sur une transmission possible de la maladie à l'échelle nationale.

Un cas suspect dans une ferme d'œufs à Sangju, à 270 km au sud-est de Séoul, a été vérifié plus tôt cette semaine en tant que souche H5N8 hautement pathogène de la grippe aviaire, selon le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales.

Les autorités locales ont déclaré abattre actuellement 188.000 poulets et 120.000 cailles élevés dans la ferme.

La Corée du Sud compte abattre 251.000 autres poulets dans un rayon de 3 kilomètres autour de la ferme infectée.

Les autorités prévoient aussi de mener des tests sur toutes les fermes autour d'un rayon de 10 kilomètres et d'interdire les déplacements pendant 30 jours.

Samedi, la Corée du Sud a recensé un cas de grippe aviaire dans un élevage de canards à Jeongeup, le premier cas rapporté dans une ferme de volailles depuis mars 2018.

Les autorités ont tué les 400.000 volatiles domestiques à cause de l'infection à Jeongeup.

Le ministère a indiqué qu'il y avait un petit ruisseau près de la ferme infectée qui peut servir d'habitat pour les oiseaux migrateurs.

Les autorités vérifient actuellement si les deux cas séparés identifiés dans des fermes locales ont un lien.

«Les élevages de volailles du pays sont particulièrement vulnérables à l'influenza aviaire», a averti le vice-ministre de l'Agriculture, Lee Jae-ouk, durant une conférence de presse.

«Il y a aussi des cas étrangers en Europe et au Japon. Comme le nombre d'oiseaux migrateurs augmentera ici jusqu'à janvier, un autre cas hautement pathogène peut être détecté n'importe où», a-t-il ajouté.

L'interdiction du transport a été imposée aux fermes de volailles et aux établissements concernés, ainsi qu'à leurs véhicules, dans les provinces du Gyeongsang du Nord et du Chungcheong, jusqu'à jeudi.

La Corée du Sud met en garde contre la maladie depuis fin d'octobre, quand elle a détecté la grippe aviaire hautement pathogène près d'un ruisseau à Cheonan, à 92 km au sud de Séoul. C'était le premier cas confirmé d'influenza aviaire dans un échantillon d'oiseaux sauvages en 32 mois.

Le ministère a annoncé plus tôt dans la journée que deux cas additionnels avaient été confirmés chez des oiseaux sauvages à Anseong, à 77 km au sud de Séoul, et à Jeongeup dans la province du Jeolla du Nord, alourdissant le bilan à 12 depuis octobre.

L'influenza aviaire hautement pathogène est très contagieuse et peut causer des maladies sévères et même la mort de volailles.

«Etant donné que le pays a confirmé 12 cas d'influenza aviaire hautement pathogène chez des oiseaux sauvages depuis octobre, nous sommes dans une situation critique», a estimé le ministère.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page