Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 03 déc. -- Les cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) ont dépassé ce jeudi la barre des 500 pour le deuxième jour consécutif alors que des cas transmis localement ont continué de se produire dans tout le pays, renforçant les inquiétudes sur une plus grande vague épidémique cet hiver.

Le pays a ajouté 540 autres cas de Covid-19, dont 516 infections locales, portant le nombre total à 35.703, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Il s'agit du chiffre le plus élevé depuis vendredi de la semaine dernière, jour où 569 cas ont été rapportés.

La Corée du Sud a déclaré plus de 500 nouvelles infections quotidiennes pour le troisième jour d'affilée jusqu'à samedi de la semaine dernière avant d'enregistrer un recul à 450 cas dimanche du fait d'un nombre plus faible de tests menés durant le week-end.

Le rebond d'aujourd'hui est survenu dans un contexte où 490.000 lycéens de troisième année et autres candidats passent le test d'aptitude à l'université (College Scholastic Ability Test, CSAT).

Les autorités sanitaires pensent que cette semaine constituera un moment critique pour la lutte antivirus du pays. Si la courbe des contaminations ne s'aplatit pas, le pays pourrait devoir élever davantage son régime de distanciation sociale.

La Corée du Sud a adopté le régime de distanciation sociale de niveau 2 dans la zone métropolitaine de Séoul le 24 novembre sur fond d'inquiétudes sur le nombre croissant de patients dans la région qui abrite presque la moitié de la population du pays.

Le pays opère un système de distanciation sociale à cinq niveaux. En vertu du niveau 2, les discothèques et d'autres installations de divertissement à haut risque doivent suspendre leurs activités et les lieux de mariages et les salons funéraires sont obligés de limiter le nombre de visiteurs à un maximum de 100.

Les cafés ne peuvent offrir que des consommations à emporter et services de livraison alors que les restaurants ne peuvent plus servir après 21h.

Cependant, sans aucun signe de ralentissement, le pays a décidé d'ajouter plus de restrictions au niveau 2, interdisant l'opération des saunas et des établissements sportifs intérieurs. Les hôtels ne doivent pas organiser de soirées de fin d'année.

La Corée du Sud peut adopter le niveau 2,5 si le nombre quotidien moyen de contaminations se situe entre 400 et 500 sur une semaine.

Le pays a déjà atteint ce seuil alors que les nouveaux cas quotidiens se sont élevés à 450 au cours de la semaine passée.

Les autres régions en dehors du grand Séoul sont soumises actuellement au niveau 1,5, même si chaque ville peut adopter des mesures plus strictes en fonction de leur situation. Gwangju, ville située à 330 km au sud de Séoul, et Chuncheon, dans la province du Gangwon, appliquent le niveau 2.

Un total de 260 cas ont été rapportés à Séoul alors que la province du Gyeonggi, entourant la capitale, a identifié 137 infections. Incheon, à l'ouest de Séoul, en a ajouté 22.

La ville portuaire de Busan, dans le sud-est du pays, a détecté 15 cas et la province du Gyeongsang du Sud a compté 13 infections.

Les provinces du Gyeongsang du Nord et du Chungcheong du Sud ont identifié respectivement 19 et 13 contaminations.

La ville centrale de Daejeon a ajouté sept autres cas alors que la ville voisine de Sejong a vu quatre infections additionnelles.

Jusqu'à mercredi, un institut privé, dans le sud de Séoul, a rapporté 18 patients et un centre d'appels, situé dans le même arrondissement, a ajouté neuf contaminations.

Une entreprise de ventes en ligne, dans l'ouest de Séoul, a détecté 18 cas de Covid-19 et une entreprise chimique à Cheongju, à 137 km au sud de Séoul, en a rapporté huit.

Le pays a signalé 24 cas importés. Parmi eux, les Etats-Unis étaient à l'origine de neuf contaminations, suivis de la Russie avec cinq cas et de l'Italie avec deux.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique s'est élevé à 117, en hausse de 16 par rapport à la veille.

La Corée du Sud a rapporté trois autres décès, alourdissant le bilan total à 529. Le taux de mortalité était de 1,48%.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 28.352, 287 de plus que la veille. Cela indique qu'environ 79% des patients ont guéri.

La Corée du Sud a effectué un total de 3.131.886 tests jusqu'à présent, dont 24.916 la veille.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page