Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 13 jan. -- Le nombre de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud est resté dans la fourchette des 500 à 600 ce mercredi pour le deuxième jour consécutif, indiquant que la troisième vague de la pandémie diminue lentement après un pic suite à des mesures antivirus renforcées.

Le pays a ajouté 562 autres contaminations au Covid-19, dont 536 locales, portant le nombre total de cas à 70.212, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le bilan des infections a dépassé la barre des 70.000 depuis que le premier cas a été signalé dans le pays le 20 janvier, a indiqué la KDCA.

Le chiffre de mercredi est légèrement en hausse par rapport aux 537 enregistrés un jour plus tôt.

Le nombre quotidien de nouveaux patients est resté en dessous de la barre des 1.000 ce mois-ci, sauf pendant deux jours, a précisé la KDCA.

En moyenne, 628 nouveaux patients ont été recensés au cours de la période citée.

Le pays a mis en œuvre un plan de distanciation sociale de niveau 2,5, qui est le deuxième plus élevé du programme qui en compte cinq, dans la grande région de Séoul et des règles de niveau 2 sur le reste du territoire depuis le 8 décembre. Les autorités sanitaires ont prolongé les mesures jusqu'à dimanche.

Les rassemblements privés de cinq personnes ou plus sont interdits dans tout le pays pendant cette période prolongée.

Les restaurants et les lieux de divertissement à haut risque, y compris les bars, les clubs et les établissements de karaoké, dans la région métropolitaine de Séoul seront autorisés à rouvrir sous condition à l'expiration des mesures actuelles de niveau 2,5.

La KDCA a annoncé plus tôt qu'elle déciderait d'abaisser ou de maintenir le niveau de distanciation sociale samedi et qu'elle pourrait autoriser progressivement la réouverture de lieux de divertissement à haut risque.

Malgré la tendance apparente à la baisse, les autorités sanitaires sont vigilantes vis-à-vis du nouveau variant du virus qui a été signalé pour la première fois en Grande-Bretagne et une augmentation continue des infections en grappes. Le pays a signalé 16 cas de variants. Les autorités ont prolongé l'interdiction des vols de passagers au départ de Grande-Bretagne jusqu'au 21 janvier.

Parmi les transmissions locales, Séoul comptait 148 cas et la province environnante du Gyeonggi en a recensé 189. Incheon, à l'ouest de la capitale, a rapporté 20 nouveaux cas. La région métropolitaine de Séoul représente près de la moitié de la population du pays.

En dehors du grand Séoul, la ville portuaire méridionale de Busan a signalé 35 contaminations supplémentaires et la province du Gyeongsang du Sud en a ajouté 42.

Parmi les patients confirmés, 26 ont été importés de l'étranger, en légère baisse par rapport aux 29 signalés un jour plus tôt.

Le nombre de patients atteints du Covid-19 gravement malades ou dans un état critique est passé à 374, en baisse de 16 par rapport à la veille. La Corée du Sud a ajouté 20 morts mercredi, portant le total à 1.185, selon les autorités. Le taux de mortalité est de 1,69%.

Le nombre total de personnes libérées de la quarantaine après un rétablissement complet a augmenté de 1.067 par rapport à la veille pour atteindre 54.636.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page