Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 26 jan. -- L'armée prendra des mesures supplémentaires pour améliorer le système de sécurité le long de la section orientale de la frontière intercoréenne cette année, suite à une affaire de passage frontalier sans encombre par un Nord-Coréen, ont fait savoir ce mardi des officiels.

En novembre 2020, un civil nord-coréen a traversé la frontière dans le comté de Goseong pour faire défection. Le mauvais fonctionnement des détecteurs installés sur les clôtures et d'autres failles du système de sécurité de l'armée ont été blâmés pour la brèche dans la sécurité.

«Nous avons pris des mesures pour régler les problèmes liés au système de surveillance frontalière depuis que l'incident s'est produit, et continuerons de prendre les mesures nécessaires», a indiqué un officiel militaire.

Les mesures prévues incluent l'installation de caméras de surveillance et le remplacement de vieux composants de détecteurs pour un coût d'environ 5 milliards de wons (4,5 millions de dollars), a ajouté l'officiel.

«Nous lancerons un appel d'offres le mois prochain pour choisir des entreprises, et projetons d'achever le travail cette année», a déclaré un autre officiel.

Au moment où le Nord-Coréen a escaladé la clôture, les détecteurs installés n'ont pas fait sonner l'alarme. Il a été retrouvé à environ 1,5 km au sud des clôtures environ 14 heures plus tard.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page