Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Les travailleurs médicaux de première ligne sont les premiers à recevoir les vaccins Pfizer

27.02.2021 à 10h34 replay time03:20

Regarder la prochaine

SEOUL, 27 fév. -- Un groupe de 300 travailleurs médicaux traitant des patients atteints du nouveau coronavirus (Covid-19) a commencé à recevoir le premier lot de vaccins développés par le géant pharmaceutique américain Pfizer Inc. ce samedi, un jour après que le pays a débuté sa campagne de vaccination gratuite.

Les médecins, infirmières et autres professionnels de la santé traitant des patients atteints du Covid-19 dans la région du grand Séoul ont reçu les premières injections du régime de vaccination à deux doses de Pfizer dans un centre de vaccination public situé dans le centre de Séoul.

Les travailleurs de la santé et les patients de moins de 65 ans des établissements de soins de longue durée ont commencé à recevoir hier les premières injections du régime de vaccination à deux doses mis au point par le géant pharmaceutique britanno-suédois AstraZeneca et l'université d'Oxford.

Au total, 55.000 travailleurs médicaux des hôpitaux pour patients atteints du nouveau coronavirus recevront les vaccins Pfizer, administrés dans le cadre du projet mondial de l'Organisation mondiale de la santé sur les vaccins, COVAX Facility.

Les vaccins Pfizer seront d'abord administrés dans cinq centres de vaccination publics situés dans le grand Séoul, les produits nécessitant des conditions de stockage de froid extrême. Les autorités prévoient de construire 120 installations de ce type dans des hôpitaux généraux, des gymnases et d'autres sites gouvernementaux.

Les autorités sanitaires pensent terminer les inoculations avec le premier lot de produits Pfizer d'ici le 20 mars.

La Food and Drug Administration américaine a auparavant déclaré qu'elle autorisait le transport et le stockage des vaccins Pfizer pendant deux semaines au maximum à des températures de congélation conventionnelles, par opposition à un stockage en froid extrême.

Les autorités sud-coréennes en charge des médicaments ont toutefois déclaré n'avoir pas encore examiné la possibilité d'autoriser un stockage du vaccin Pfizer à des températures plus élevées et que davantage de recherches sont nécessaires à ce sujet.

Dix millions de doses supplémentaires du vaccin de Pfizer, sous contrat direct entre la firme pharmaceutique et le gouvernement sud-coréen, devraient arriver en Corée du Sud au cours du troisième trimestre.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page