Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 27 fév. -- Les cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) sont restés au-dessus de 400 ce samedi, le deuxième jour du programme de vaccination national, alors que les foyers sporadiques d'infection persistent à travers le pays.

La Corée du Sud a rapporté 415 nouveaux cas de Covid-19, dont 405 infections locales, portant le nombre total de cas à 89.321, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le chiffre de samedi marque une hausse par rapport aux 406 infections recensées la veille. Le nombre a atteint 332 lundi, le chiffre le plus faible de la semaine, avant d'augmenter progressivement pendant la semaine du fait de foyers d'infection à l'échelle nationale.

Le pays a ajouté 10 décès supplémentaires, portant le bilan des morts à 1.595. Le taux de mortalité était de 1,79%.

La Corée du Sud a lancé sa campagne de vaccination vendredi en administrant le vaccin d'AstraZeneca à des travailleurs sanitaires et patients dans des maisons de soins et hôpitaux à travers la nation.

Le vaccin d'AstraZeneca est jugé plus pratique pour l'inoculation de masse, car sa température de stockage est de 2 à 8°C, beaucoup plus élevée que pour le vaccin Pfizer qui nécessite un stockage à une température extrêmement basse.

Des membres du personnel médical soignant les patients du Covid-19 ont commencé à recevoir le vaccin Pfizer ce samedi. Ce premier lot de vaccins est fourni dans le cadre du projet mondial COVAX de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La Corée du Sud projette d'atteindre l'immunité collective d'ici le mois de novembre.

Le pays, par ailleurs, a décidé de maintenir le niveau actuel de distanciation sociale pendant deux autres semaines jusqu'au 14 mars. Elles devaient initialement se dérouler jusqu'à dimanche.

La région métropolitaine de Séoul, abritant environ la moitié de la population de 52 millions d'habitants du pays, est actuellement sous le niveau 2 de distanciation sociale, le troisième plus élevé d'un système en comptant cinq, et les autres régions sont sous le niveau 1,5.

En vertu du régime actuel, les restaurants et bars dans le grand Séoul sont autorisés à rester ouverts jusqu'à 22h, au lieu de 21h précédemment. Les discothèques, salles de karaoké et d'autres lieux de divertissement ont été autorisés à rouvrir pour la première fois depuis novembre 2020, jusqu'à 22h également.

L'interdiction des réunions privées de cinq personnes ou plus est restée en place, tandis que les rassemblements entre membres de famille immédiate sont autorisés.

Une ébauche d'un nouveau système de distanciation sociale sera dévoilée la semaine prochaine.

Parmi les 405 cas locaux, 130 infections ont été rapportées à Séoul et 166 dans la province du Gyeonggi. Incheon, ville située à 40 km à l'ouest de Séoul a ajouté 27 transmissions supplémentaires.

Les cas importés se sont élevés à 10. Trois infections provenaient des Etats-Unis, suivies de l'Indonésie avec deux transmissions.

Le total des patients dans un état grave ou critique a été de 142, en baisse de deux par rapport à la veille.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 80.333, en hausse de 453 sur un jour. Près de 90% des patients du Covid-19 ont été guéris, selon la KDCA.

La Corée du Sud a effectué 6.627.215 tests de dépistage du virus jusqu'à présent, dont 37.149 la veille.

La KDCA a ajouté que 18.489 personnes à travers le pays ont reçu vendredi la première dose du régime complet à deux doses d'AstraZeneca.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page