Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 02 mars -- Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Mariano Grossi, a affirmé que la Corée du Nord continuait d'opérer certaines parties de ses installations nucléaires à l'occasion de la première réunion annuelle du Conseil des gouverneurs tenue lundi à Vienne, en Autriche, selon le site Web de l'AIEA.

Grossi a donné un discours d'introduction lors de cette réunion et a abordé le sujet nucléaire nord-coréen en indiquant : «Depuis mon compte rendu soumis au Conseil daté du 3 septembre 2020, certaines installations nucléaires de la RDPC (République démocratique populaire de Corée) continuent d'opérer tandis que les autres sont fermées.»

Cependant, il a noté qu'il n'y avait aucun signe montrant que la Corée du Nord produit de l'uranium enrichi à Yongbyon où il y a des centrifugeuses, tandis qu'«il y a des indications d'activité en cours à Kangson».

Il a ajouté qu'il n'y avait pas d'indications sur l'opération du réacteur nucléaire de 5 MW, mais qu'il y avait des signes récents sur l'opération d'une usine à vapeur servant de laboratoire radiochimique.

Grossi a estimé que «la poursuite du programme nucléaire de la RPDC est une violation nette des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU» dans son discours prononcé au Conseil des gouverneurs de l'AIEA, en la qualifiant de «profondément regrettable».

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page