Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 03 mars -- La ville de Séoul a perdu l'année dernière le statut de mégapole de plus de 10 millions d'habitants, ont montré ce mercredi des données de la municipalité.

La population de la capitale sud-coréenne s'élevait à la fin de l'an dernier à 9.911.088 habitants dont 242.623 résidents étrangers, selon les données.

Séoul a vu sa population passer en dessous des 10 millions de personnes pour la première fois en 32 ans après être devenue une mégapole en 1988 avec 10,29 millions d'habitants.

Dans un contexte d'urbanisation et d'industrialisation, la courbe démographique de Séoul a atteint un sommet en 1992 avec 10,97 millions d'habitants avant de montrer une tendance baissière.

Le nombre de Sud-Coréens habitant dans la capitale était passé en dessous des 10 millions déjà en 2016 pour se retrouver à 9,93 millions. L'année passée, la population étrangère de la ville a enregistré une baisse sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), entraînant un recul démographique de la ville.

En l'espace d'un an, la population de Séoul a reculé de 1% mais cette baisse est notamment attribuable à la forte diminution de la population étrangère (-13% ou -39.253 personnes). En particulier, le nombre de résidents chinois s'est contracté de 32.000 personnes.

Par tranche d'âge, les 25-29 ans étaient les plus nombreux avec 858.000 personnes, devant les 45-49 ans (819.000) et les 50-54 ans (807.000).

En outre, le vieillissement démographique de Séoul et la baisse de la natalité sont à noter : le nombre des 0-4 ans a diminué de 10,26% alors que celui des 85-89 ans a augmenté de 11,42% au cours de la période citée.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page