Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 08 avr. -- La Corée du Sud a rapporté ce jeudi le plus grand nombre de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) depuis la mi-février alors que les craintes sur la campagne de vaccination se sont accrues en raison du vaccin AstraZeneca.

Le pays a rapporté 700 nouveaux cas de Covid-19, dont 674 infections locales, portant le nombre total de cas à 107.598, a déclaré l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Il s'agit d'une remontée. La barre des 700 nouvelles infections n'avait pas été atteinte depuis 93 jours (714 nouveaux cas le 5 janvier). Il s'agit du plus haut atteint depuis 7 janvier dernier, jour où 870 nouvelles contaminations ont été signalées.

Le pays a ajouté deux décès additionnels, portant le bilan des morts à 1.758. Le taux de mortalité était de 1,63%.

Les autorités sanitaires avaient averti que le pays pourrait connaître plus de 600 infections journalières sur fond d'augmentation des déplacements de la population avec l'arrivée du printemps et du relâchement, évoquant la possibilité d'adopter des mesures antivirus plus strictes pour endiguer la progression du Covid-19.

Les autorités projettent d'annoncer ce vendredi de nouvelles règles de distanciation sociale qui seront appliquées à l'échelle nationale à partir de la semaine prochaine.

La zone métropolitaine de Séoul, foyer de la moitié des 51,7 millions d'habitants du pays, est actuellement sous le niveau 2 de distanciation sociale, jusqu'au 11 avril. Les autres régions sont sous le niveau 1,5. Les rassemblements de cinq personne ou plus sont interdits dans tout le pays.

La moyenne journalière sur une semaine, la référence pour décider du niveau de distanciation sociale, s'élève à 543,5 personnes, ce qui impose en théorie le niveau 2,5.

Quant au programme d'inoculation, les autorités ont décidé de suspendre la vaccination AstraZeneca pour les gens âgés de moins de 60 ans par craintes de caillots sanguins.

Depuis que le pays a commencé son programme de vaccination le 26 février, un total de 1.075.574 personnes se sont fait vacciner contre le Covdi-19, dont 35.860 la veille.

La vaccin d'AstraZeneca a été inoculé à 903.074 personnes, tandis que 172.500 ont reçu le vaccin Pfizer.

Un total de 11.309 cas d'effets secondaires après la vaccination ont été signalés, mais 98,5% ont manifesté des symptômes légers, comme de la fièvre et des douleurs musculaires.

Un total de 40 décès après une vaccination ont été rapportés, selon la KDCA. Les autorités ont toutefois indiqué que les causes exactes des décès étaient inconnues.

Parmi les 674 cas locaux, Séoul a signalé 239 nouvelles infections et la province du Gyeonggi a repéré 223 nouveaux patients. Incheon, à l'ouest de la capitale, a de son côté identifié 23 contaminations supplémentaires alors que la ville portuaire de Busan, située dans le sud-est du pays, en a rapporté 51.

Les contaminations en masse dans un temple protestant s'élèvent à 201 au total avec 37 nouveaux cas déclarés hier. Le cumul des infections liées à un bar à Busan est passé à 302 mercredi. Et les nouveaux cas confirmés dans un établissement d'études extrascolaires à Daejeon ont atteint 61.

Les cas importés ont été au nombre de 26 parmi lesquels six venaient de Hongrie, cinq d'Inde, deux du Kazakhstan, deux du Bangladesh, deux des Etats-Unis et un respectivement de Chine, des Philippines, de Russie, du Japon, d'Ukraine, de Suisse et de Suède.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique a été de 112, en hausse de trois par rapport à la veille, a indiqué la KDCA.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 98.360, en hausse de 432 sur un jour.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page