Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 15 avr. -- Le vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, le dirigeant de facto du groupe Samsung, reconnu coupable de corruption, est retourné en prison ce jeudi, environ un mois après avoir été opéré de l'appendicite, selon des sources.

Lee avait été transféré le 19 mars au centre médical Samsung, dans le sud de Séoul, pour être opéré en urgence suite à une rupture de l'appendice.

Le magnat de 52 ans était censé retourner vendredi dernier au centre de détention de Séoul à Uiwang, dans la province du Gyeonggi, mais il lui a été conseillé de rester quelques jours de plus à l'hôpital afin de se rétablir, ont indiqué les sources issues des milieux industriels et juridiques.

Lee a refusé le conseil des médecins de rester plus longtemps pour recevoir des soins médicaux, disant qu'il ne voulait pas causer d'autres problèmes, ont-elles ajouté. Il aurait perdu environ 7 kilos à la suite de l'opération.

Lee a été condamné à deux ans et demi de prison le 18 janvier dans le cadre d'un nouveau procès concernant une affaire de corruption impliquant l'ancienne présidente destituée Park Geun-hye. Il sera libéré en juillet de l'année prochaine.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page