Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 16 avr. -- Kim Boo-kyum, ancien député quatre fois élu et ministre de l'Intérieur, a été nommé nouveau Premier ministre, a annoncé ce vendredi Cheong Wa Dae.

Le président Moon Jae-in l'a choisi dans le cadre d'un remaniement gouvernemental vraisemblablement destiné à donner un nouvel élan à sa présidence qui a été affectée par la déroute du Parti démocrate (PD) au pouvoir aux élections municipales à Séoul et Busan le 7 avril.

S'il est officiellement nommé au poste après l'audition de confirmation de l'Assemblée nationale, Kim remplacera Chung Sye-kyun. Ce dernier a donné sa démission après avoir occupé la fonction pendant 15 mois. Il est largement prévu que Chung se lance dans la course à la présidentielle de 2022.

Kim a été ministre de l'Intérieur de 2017 à 2019 et s'est présenté comme le candidat du PD dans une circonscription électorale de Daegu, à 302 km au sud-est de Séoul, aux élections législatives de l'année dernière. Il a été battu par Joo Ho-young du Parti du pouvoir du peuple (PPP) qui est aujourd'hui le chef du groupe parlementaire de la formation conservatrice.

Daegu est un bastion traditionnel du PPP. Il est né en 1958 dans le comté de Sangju, près de la ville de Daegu, dans la province du Gyeongsang du Nord.

Des observateurs politiques considèrent le choix du président comme un message politique pour l'unité nationale. Chung et Lee Nak-yon, premier Premier ministre du gouvernement Moon, sont tous les deux originaires du Jeolla, base de longue date du PD. Nombreux sont ceux qui pensent que le régionalisme est toujours largement répandu dans la politique sud-coréenne.

Kim a été aussi un rival de Moon pour la présidence du parti en 2016.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page