Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 03 mai -- La marine nationale s'apprête à lancer ce lundi une nouvelle frégate lance-missile de 2.800 tonnes nommée Daejeon, avec une capacité anti-sous-marine plus sophistiquée, ont annoncé les autorités militaires.

Le nouveau navire de guerre Daejeon est la cinquième des frégates FFX Batch II du pays destinées à remplacer les frégates de 1.500 tonnes et les corvettes de combat de 1.000 tonnes de la marine, selon l'armée.

La cérémonie du baptême aura lieu cet après-midi au chantier naval de Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering Co. sur l'île de Goeje, située à l'extrémité sud du pays, en présence du commandant de la Marine nationale, l'amiral Boo Suk-jong.

Avec 120 membres d'équipage à bord, la frégate de 122 mètres de longueur embarquera diverses armes, dont des missiles guidés antinavires, des missiles de croisière d'attaque terrestre d'une portée de 250km, des armements de protection à courte distance, ainsi qu'un hélicoptère pour les opérations navales.

Pour cette nouvelle frégate, l'armement et la capacité de détection anti-sous-marins ont été largement renforcés, notamment la torpille Hong Sang Eo (le requin rouge), un missile anti-sous-marin tiré dans l'air pour une pénétration sous la surface de l'eau ensute. Elle dispose également d'un système d'antenne acoustique améliorée, la flûte sonar, (towed array sonar systems, TASS).

Un officiel des autorités militaires a souligné que la frégate Daejeon «est dotée d'équipements de détection et d'attaque améliorés contre les navires en surface et les sous-marins. En particulier, les capacités anti-sous-marins ont été largement renforcées, ce qui permet à cette frégate de jouer un rôle de premier plan dans notre flotte».

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page