Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 03 mai -- Les chefs de la diplomatie de la Corée du Sud et des Etats-Unis ont prévu de tenir une réunion bilatérale en marge de la session du G7 à Londres ce lundi, ont déclaré des officiels, et leur ordre du jour devrait inclure la stratégie coordonnée à adopter face à la Corée du Nord.

Le ministre des Affaires étrangères Chung Eui-yong et son homologue américain Antony Blinken vont se rencontrer à 10h30 (heure britannique) alors qu'il sont à Londres pour assister à la réunion des ministres des Affaires étrangers et du Développement, qui durera jusqu'à mercredi.

La réunion intervient après que la Maison-Blanche a déclaré ce vendredi que l'administration Joe Biden a achevé un examen sur la politique envers la Corée du Nord et qu'elle chercherait une approche «calibrée et pratique» vers l'objectif d'une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Pyongyang a répondu en des termes sévères contre Washington et Séoul ce dimanche, en disant que Biden a commis une «grande erreur» après avoir décrit le programme nucléaire de Pyongyang comme une menace sérieuse et en avertissant que les Etats-Unis feront face à une «crise hors de contrôle allant de pire en pire».

Lors des pourparlers bilatéraux, Chung et Blinken devraient discuter des détails de la nouvelle politique de Washington envers le Nord et de la coordination sur la façon de faire progresser la dénucléarisation du Nord.

Les deux côtés pourraient discuter des préparatifs du sommet entre les présidents Moon Jae-in et Biden, prévu le 21 mai à Washington, de la coopération pour s'assurer des vaccins contre le Covid-19 et des défis mondiaux comme le changement climatique.

Plus tard dans la journée, Blinken devrait assister au dîner de travail et d'accueil du G7 sur la Corée du Nord et l'Iran, selon le département d'Etat, un signe montrant que la question du nucléaire nord-coréen est un sujet de préoccupation du G7.

Chung, non membre du G7, n'assistera pas à la séance de dîner. La Corée du Sud, l'Australie, l'Inde, l'Afrique du Sud et le Brunei, le pays présidant 'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean), sont présents au forum en tant qu'invités.

En marge du forum multilatéral, Chung, Blinken et le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi projettent de tenir une réunion trilatérale. Une fois réalisée, le rencontre marquera la première réunion entre Chung et Motegi.

Il reste à savoir si Chung et Motegi tiendront aussi leur première réunion bilatérale.

Chung a s'est dit enclin à un dialogue avec Motegi «sous n'importe quel format» mais le chef de la diplomatie japonaise n'a pas répondu à cet appel sur fond de disputes prolongées liées au travail forcé et à l'esclavage sexuel en temps de guerre ainsi qu'aux restrictions sur les exportations.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page