Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 06 mai -- Le président Moon Jae-in a déclaré ce jeudi que le gouvernement soutiendra pleinement le projet de construction du plus grand parc éolien flottant au monde au large de la côte d'Ulsan.

S'il est construit, il devrait permettre à la Corée du Sud de devenir une puissance énergétique, a-t-il déclaré lors d'une visite dans la ville, à 410 kilomètres au sud-est de Séoul.

«C'est important à partir de maintenant», a déclaré Moon après avoir reçu un briefing sur le projet de construction du complexe éolien offshore flottant de 6 GW d'ici 2030.

La capacité est équivalente à la puissance produite par six réacteurs de type ancien, capable d'alimenter 5,7 millions de foyers. Cela entraînerait une réduction de 9,3 millions de tonnes d'émissions de carbone par an, a indiqué Moon. La Corée du Sud vise à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

Le président a demandé à toutes les parties participantes de déployer des efforts concertés pour assurer le succès du projet, notant qu'il impliquait non seulement les autorités de la ville d'Ulsan et les ministères concernés, mais également des entreprises locales et étrangères, des instituts de recherche et des universités.

Un total de 36.000 milliards de wons (32 milliards de dollars) seraient investis dans des partenariats gouvernement-privé pour construire les installations, situées dans ce qui était autrefois un champ de gaz naturel en mer de l'Est, selon Moon.

«Le gouvernement prendra l'initiative», a déclaré Moon dans un discours. Dans un premier temps, les secteurs public et privé prévoient de verser 1.400 milliards de wons dans les travaux d'ici 2025.

Il a souligné les avantages d'un tel parc éolien offshore flottant, qui utilserait les vents forts du large et causerait moins d'inconvénients aux riverains.

«Avant tout, il produit de l'électricité de la manière la plus fiable parmi les sources d'énergie renouvelables», a déclaré Moon.

Le parc éolien prévu à Ulsan permettrait à la ville, autrefois appelée la capitale industrielle du pays à l'«ère des combustibles fossiles», de devenir celle de l'«ère de l'énergie propre», a déclaré Moon.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page