Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 14 mai -- Le nouveau Premier ministre Kim Boo-kyum a promis ce vendredi d'œuvrer à l'unité nationale face à l'actuelle crise sanitaire alors qu'il a entamé officiellement son mandat en tant que troisième Premier ministre du gouvernement Moon Jae-in.

«Je serai un Premier ministre qui visera soigneusement l'unité nationale», a-t-il déclaré à son arrivée ce matin au complexe gouvernemental à Séoul, au premier jour de son mandat de Premier ministre.

«Le combat actuel ne pourra être surmonté que si nous travaillons ensemble», a-t-il ajouté en faisant référence à la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Le mandat du nouveau Premier ministre a débuté aujourd'hui alors que le président Moon Jae-in a approuvé sa nomination à 7h.

L'Assemblée nationale dominée par le Parti démocrate (PD), parti au pouvoir, a adopté hier soir la motion de confirmation de Kim au poste de Premier ministre sur fond de combat du Parti du pouvoir du peuple (PPP), principale formation d'opposition, contre le plan apparent de Cheong Wa Dae de procéder à la nomination officielle de trois candidats aux postes de ministres des Océans, de la Science et du Territoire malgré des manquements à l'éthique allégués.

Hier, le candidat au poste de ministre des Océans, Park Jun-young, qui a été mis sur la sellette pour la contrebande présumée de porcelaine européenne par sa femme, s'est retiré pour tenter de résoudre l'impasse politique autour du vote sur la confirmation de Kim.

Sur fond de regain des tensions politiques, Kim s'est également engagé à communiquer à la fois avec le parti au pouvoir et les partis d'opposition.

«J'expliquerai sincèrement à la fois au parti au pouvoir et aux partis d'opposition la situation et demanderai leur aide», a-t-il dit.

Interrogé sur sa vision de la politique économique, Kim a indiqué qu'il la préparerait calmement pour apporter de la confiance au public.

Le siège du Premier ministre était vacant depuis près d'un mois après que son prédécesseur, Chung Sye-kyun, s'est retiré le 18 avril pour se présenter à la présidence du pays. Le vice-Premier ministre chargé de l'économie, Hong Nam-ki, avait assuré l'intérim et présidé la réunion quotidienne interministérielle sur la lutte contre le coronavirus.

En dirigeant sa première réunion sur la réponse au Covid-19, Kim a fait part de son intention de donner la priorité à la mise en œuvre des mesures antivirus plutôt qu'au renforcement des directives de distanciation sociale actuelles.

Le nouveau Premier ministre a également demandé à la population de respecter les règles de distanciation et de participer activement à la campagne de vaccination.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page