Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 14 mai -- Le groupe Hyundai Motor a annoncé ce vendredi qu'il investirait 8.100 milliards de wons (7,4 milliards de dollars) aux Etats-Unis d'ici 2025 pour produire des véhicules électriques (VE), améliorer les installations de production et accroître sa présence dans le domaine des solutions de mobilité intelligente.

Hyundai Motor Co., le fleuron du plus grand groupe de construction automobile du pays, prévoit de produire des VE dans son usine de l'Alabama à partir de l'année prochaine et sa filiale Kia Corp. compte également en produire dans son usine de Géorgie, a déclaré Hyundai Motor America dans un communiqué.

Hyundai et Kia vont finaliser leur plan de modernisation de leurs usines américaines et étendre leur production locale de véhicules électriques en fonction des conditions du marché ainsi que de la politique du gouvernement américain en matière de véhicules électriques, a-t-il fait savoir.

«Hyundai sera le fer de lance de la mobilité aux Etats-Unis et dans le monde. Nos efforts sont la preuve que Hyundai continuera à rechercher l'excellence dans sa gamme de produits actuelle et future», a mis en avant Jose Munoz, président et chef de la direction de Hyundai Motor North America, dans le communiqué.

Le président de Kia North America, Sean Yoon, a quant à lui souligné : «Un élément clé de la transformation de Kia est la transition du moteur à combustion interne vers l'électrification.»

Le géant de l'automobile n'a pas fourni le montant des investissements.

Hyundai a annoncé son plan d'investissement avant la réunion du président Moon Jae-in avec le président américain Joe Biden à Washington la semaine prochaine.

Le groupe automobile sud-coréen s'attend à ce que l'investissement renforce sa compétitivité en donnant la priorité aux futures technologies de mobilité, notamment l'électrification et l'énergie hydrogène.

Le groupe de construction automobile a également déclaré qu'il travaillerait avec le gouvernement américain et ses partenaires commerciaux afin d'étendre l'écosystème énergétique américain de l'hydrogène et proposer ses véhicules électriques à pile à hydrogène Nexo.

Le groupe a ajouté qu'il investirait également dans la robotique et les technologies de conduite autonome pour renforcer sa présence sur le marché automobile le plus important au monde.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page