Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 08 juin -- L'ancien entraîneur d'Incheon United et le demi-finaliste de la Coupe du monde 2002 Corée-Japon, Yoo Sang-chul, s'est éteint lundi à l'âge de 49 ans à cause d'un cancer du pancréas.

Yoo est une «légende» du football sud-coréen et a joué à plusieurs postes durant sa carrière. Il a débuté sa carrière de footballeur professionnel en 1994 en position de défenseur à Ulsan Hyundai et a été sélectionné pour la première fois en équipe nationale la même année. En 1998, il est devenu milieu de terrain puis attaquant en 2002, année où il a été choisi dans la liste des 11 meilleurs footballeurs mondiaux.

Durant sa carrière, il a totalisé 124 sélections en équipe nationale. Il a marqué un but égalisateur contre la Belgique lors de la Coupe du monde 1998 en France et un but additionnel contre la Pologne à la Coupe du monde 2002. Face à la Pologne, la Corée du Sud a obtenu sa première victoire dans un Mondial, 2 à 0.

Sous la baguette de Guus Hiddink, Yoo a constitué l'axe principal de l'équipe nationale qui est arrivée en demi-finale de la Coupe du monde 2002. ll a été même sélectionné pour la «All-Star Team» de la Coupe du monde 2002 comme meilleur milieu de terrain avec Rivaldo du Brésil et Michael Ballack de l'Allemagne.

L'ex-capitaine de l'équipe nationale a joué dans le championnat japonais dans les clubs de Kashiwa Reysol et Yokohama F. Marinos au début des années 2000. En 2006, il a pris sa retraite sportive et a débuté sa carrière d'entraîneur en 2009. En 2011, Yoo a été nommé entraîneur de Daejeon Citizen puis de Jeonam Dragons en 2018. Il a fini sa carrière à Incheon United en mai 2019 avant d'apprendre qu'il était atteint d'un cancer en novembre de cette année.

A l'annonce de son décès, la Fédération internationale de football association (Fifa) a posté un message lui rendant hommage sur son compte Twitter disant «Une fois un héros de la Coupe du monde, toujours un héros de la Coupe du monde» et estimant que Yoo a joué un rôle vital au sein des Guerriers Taegeuk pour atteindre les demi-finales en 2002.

Les clubs de K-League ont aussi rendu un hommage à Yoo en postant des messages sur les réseaux sociaux. Incheon United a posté sur son compte Instagram un message commémoratif : «On se souviendra éternellement de votre passion. Merci !»

Le club japonais où Yoo a joué en 1999 et 2000 puis en 2003 et 2004, Yokohama F. Marinos, a écrit sur Twitter : «Il est regrettable qu'il n'ait pas pu tenir sa promesse de revenir au Japon l'an dernier pour le match d'ouverture de la ligue.» L'équipe de Premier League de Son Heung-min, Tottenham, a également posté un message de condoléances sur son compte Twitter en coréen : «Notre héro de la Coupe du monde 2002, Yoo Sang-chul, est devenu une étoile.»

D'anciens coéquipiers de la sélection nationale, notamment Kim Byung-ji, gardien de but lors de la Coupe du monde 2002 et actuel vice-président de la Fédération coréenne de football (KFA), a laissé un message sur Instagram disant : «Je laisse ce message à la triste nouvelle du décès de mon collègue de 30 ans et de mon frère cadet, l'entraîneur Yoo Sang-chul. Je tiens à remercier sa dévotion et ses efforts pour le football coréen.»

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page