Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 10 juin -- Les Sud-Coréens ont commencé à recevoir le vaccin Janssen contre le Covid-19 fourni par les Etats-Unis, et nombre d'entre eux espèrent un retour imminent à la vie normale.

Le vaccin de Janssen, le quatrième à être importé en Corée du Sud après ceux d'AstraZeneca, de Pfizer et de Moderna, est surnommé le «vaccin à un coup» car il est administré en une seule dose. D'autres vaccins nécessitent deux doses.

Conformément à l'accord conclu lors du sommet entre le président Moon Jae-in et le président américain Joe Biden le mois dernier, des cargaisons de 1,01 million de doses du vaccin Janssen sont arrivées dans le pays le 5 juin. Le gouvernement a déclaré que le vaccin Janssen sera administré à 894.000 membres du personnel militaire, y compris les membres des forces de réserve et des corps de défense civile âgés de 30 à 60 ans. Les réservations pour les 900.000 doses ont été effectuées en 18 heures le 1er juin.

Une clinique d'Incheon, à l'ouest de Séoul, était pleine de jeunes hommes attendant le vaccin Janssen. «Nous avons inoculé 91 personnes avec des vaccins Janssen aujourd'hui. Cent autres personnes ont pris rendez-vous pour demain», a déclaré un responsable de la clinique.

Malgré les inquiétudes concernant les effets secondaires de certains vaccins, un nombre croissant de Sud-Coréens fatigués de la longue épidémie de Covid-19 souhaitent se faire vacciner pour retrouver une vie normale. Le vaccin Janssen a été temporairement suspendu aux Etats-Unis en avril en raison de rares cas de caillots sanguins graves chez des femmes qui avaient reçu ce vaccin.

«J'ai entendu dire que le vaccin Janssen est efficace à environ 60% (pour prévenir le Covid-19). Mais compte tenu des avantages de l'immunité collective, je pense qu'il est préférable de se faire vacciner», a déclaré un membre de la défense civile âgé de 33 ans, prénommé Lee.

«Je n'ai pas de plan particulier après la vaccination, mais j'ai pris rendez-vous pour le vaccin Janssen parce qu'il ne nécessite qu'une seule injection et que je souhaite que la crise du coronavirus prenne fin rapidement», a-t-il ajouté.

Un autre membre du corps de la défense civile, nommé Joo Seung-hoon, 35 ans, a déclaré craindre un vaccin qui n'a pas encore été entièrement prouvé, mais a décidé de se faire vacciner parce qu'il souhaite reprendre une vie normale.

Un homme de 35 ans, nommé Park, qui s'est fait vacciner avec le vaccin Janssen dans un hôpital de Jeonju, dans le sud-ouest de la Corée du Sud, a déclaré espérer pouvoir bientôt enlever son masque et jouer au futsal avec ses connaissances, car les autorités prévoient d'autoriser les personnes vaccinées à pratiquer des activités de plein air sans masque à partir de juillet.

Lee Sang-eun, un résident de 39 ans de la ville de Changwon, a dit se sentir chanceux d'avoir reçu le vaccin Janssen en tant que membre du corps de défense civile.

«J'ai attendu avec impatience de recevoir un vaccin car je me marie le mois prochain. Je pense que j'ai de la chance car j'ai eu cette bonne opportunité presque à la fin de mon service de défense civile», a déclaré Lee, ajoutant qu'il a ressenti une petite chaleur et une légère douleur au moment où il a reçu le vaccin Janssen.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page