Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 21 juin -- Les autorités sanitaires sud-coréennes ont reconnu ce lundi le premier décès après vaccination du pays alors qu'un homme est mort la semaine dernière en raison d'un rare cas de coagulation sanguine après avoir reçu le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19.

Il a été confirmé que l'homme dans la trentaine, décédé mercredi, présentait un effet secondaire très rare mais grave, appelé thrombose avec syndrome de thrombocytopénie (STT), à la suite d'une inoculation le 27 mai.

Le patient a présenté des symptômes de maux de tête sévères et de nausées neuf jours après avoir reçu le vaccin, et a ensuite été admis à l'hôpital et diagnostiqué avec le syndrome mardi.

La Corée du Sud propose le vaccin AstraZeneca uniquement aux personnes âgées de 30 ans et plus depuis la mi-avril en raison d'inquiétudes concernant la coagulation sanguine.

C'est la première fois que le gouvernement reconnaît un décès lié à la vaccination après que le pays a déployé son programme de vaccination fin février.

Jusqu'à présent, les autorités sanitaires ont enquêté sur 224 cas de décès potentiellement en lien avec les vaccins contre le Covid-19.

Parmi les cas suspects, le pays a jugé que 210 d'entre eux n'étaient pas dus à des injections, tandis que 13 autres nécessitaient une enquête plus approfondie.

La Corée du Sud a achevé la vaccination d'environ 7,9% de la population du pays, 29,2% ayant reçu au moins une dose.

Le pays administre actuellement quatre vaccins différents, à savoir AstraZeneca, Pfizer, Janssen et Moderna.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page