Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 23 juin -- Choo Mi-ae, ancienne ministre de la Justice (2020-2021) rattachée au Parti démocrate (PD), a présenté ce mercredi sa candidature à l'élection présidentielle prévue en mars 2022 avec le slogan «Un monde où l'homme est au-dessus».

En raison de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), cette déclaration est passée sur YouTube. Elle a promis que «je vais achever les tâches de la grande réforme sociale promise aux citoyens qui ont participé à la manifestation à la bougie en devenant présidente».

Choo a noté que «j'ai demandé la naissance de l'administration des bougies (administration Moon Jae-in) lorsque j'étais la chef de la première formation de l'opposition en 2017 et j'ai réalisé un changement de gouvernement après 10 ans (à l'écart du pouvoir)». «Pour achever les tâches de la réforme des bougies, je me tiens sur la ligne de départ de la quatrième administration démocrate et du maintien du pouvoir».

«J'ai l'intention de lever le drapeau ''Choo Mi-ae'' pour réaliser un monde où l'homme est au-dessus de l'argent, du terrain, du pouvoir et de l'idéologie», a-t-elle dit en promettant de créer un pays qui accorde à l'homme plus de valeur.

L'ex-ministre de la Justice a également dit qu'elle tâcherait d'éliminer les inégalités ancrées dans la société et de combattre la minorité profitant de privilèges et monopolisant les bénéfices de la spéculation foncière. Elle a proposé une réforme des prix fonciers comme une prescription fondamentale face à la bipolarisation de la société à travers le retrait de privilèges.

Concernant la situation sur la péninsule coréenne, Choo a dit ambitionner de devenir la présidente de l'unification de la nouvelle génération en y instaurant la paix. Evoquant les exploits des anciens présidents issus du PD, Choo a présenté des promesses de dialogue, d'échanges intercoréens et de lutte contre les inégalités et la bipolarisation de la société.

Elle a par ailleurs promis une extension de la politique de couverture sociale universelle et des aides concentrées sur les classes démunies. Quant à l'éducation, Choo a mis l'accent sur une révolution de l'enseignement supérieur qui a abandonné la formation des sciences humaines et des études fondamentales.

Le PD prépare actuellement sa primaire pour choisir son candidat mais n'a pas encore établi de calendrier en raison des controverses sur l'ajournement de la date de la primaire.

Certains candidats potentiels préfèrent repousser la date afin d'avoir du temps pour se préparer alors que d'autres réclament son maintien. Le PD devrait élire un candidat pour la présidentielle en septembre, six mois avant le scrutin fixé au 9 mars 2022.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page