Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 02 août -- Le représentant spécial pour les affaires de paix et de sécurité dans la péninsule coréenne, Noh Kyu-duk, s'est entretenu ce lundi par téléphone avec son homologue japonais, Takehiro Funakoshi, pour discuter de la coopération visant à favoriser une paix durable dans la péninsule coréenne, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères.

Les discussions ont eu lieu après que le rétablissement des lignes de communication intercoréennes la semaine dernière a fait naître l'espoir d'une reprise de la diplomatie nucléaire avec Pyongyang, bien que Kim Yo-jong, la sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, ait prévenu dimanche que les exercices militaires d'été annuels entre la Corée du Sud et les Etats-Unis assombriraient les relations intercoréennes.

«Les deux parties ont partagé des évaluations de la situation récente dans la péninsule coréenne, y compris le rétablissement des lignes de communication intercoréennes», a déclaré le ministère dans un communiqué de presse.

«Ils ont discuté de la coopération entre le Sud et le Japon, et entre le Sud, les Etats-Unis et le Japon pour faire des progrès substantiels envers la dénucléarisation complète de la péninsule et l'établissement d'une paix durable», a-t-il ajouté.

Les deux Corées ont rétabli les lignes de communication mardi dernier, 13 mois après que Pyongyang les a unilatéralement coupées en signe de protestation contre des tracts anti-Pyongyang envoyés par des militants sud-coréens.

Depuis lors, Séoul intensifie sa diplomatie avec les Etats-Unis et d'autres pays concernés pour faire avancer son initiative de paix avec le Nord. Jeudi, Noh a eu des entretiens téléphoniques avec son homologue américain, Sung Kim.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page