Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

La star sud-coréenne du volleyball Kim Yeon-koung se retire définitivement du jeu international

12.08.2021 à 22h19 replay time01:45

Regarder la prochaine

SEOUL, 12 août -- La star sud-coréenne du volley-ball Kim Yeon-koung a finalisé sa retraite internationale ce jeudi, à la suite d'une réunion avec le responsable de l'organe directeur national de ce sport.

La Korea Volleyball Association (KVA) a annoncé que Kim a réaffirmé sa décision de quitter l'équipe nationale lors d'une réunion avec le président de la KVA, Oh Han-nam, plus tôt dans la journée.

Kim avait révélé son intention de se retirer du jeu international dimanche, quelques instants après la défaite de la Corée du Sud contre la Serbie dans le match pour la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo.

Mais après être rentrée chez elle lundi, Kim avait laissé la porte ouverte à un éventuel retour, en disant qu'elle devait discuter de son avenir avec Oh avant de prendre une décision définitive.

Oh avait précédemment déclaré qu'il souhaitait que la joueuse de 33 ans reste, mais qu'il respecterait également les souhaits de Kim.

Kim est considérée comme la plus grande joueuse de volley-ball de l'histoire de la Corée du Sud. Elle a fait ses débuts en équipe nationale senior en 2005 et, à elle seule, a fait de la Corée du Sud une force internationale.

Avec Kim à la tête de l'attaque, la Corée du Sud a atteint les demi-finales de deux des trois derniers Jeux olympiques et a remporté la médaille d'or aux Jeux asiatiques de 2014.

Kim, qui va poursuivre sa carrière en club avec Shanghai Bright Ubest en Chine, a remercié ses entraîneurs et ses coéquipiers qu'elle a eus au cours des 16 dernières années.

«Je ne serais pas la joueuse que je suis aujourd'hui sans eux», a déclaré Kim dans un communiqué publié par l'intermédiaire de la KVA. «Le temps que j'ai passé en équipe nationale a été vraiment significatif. J'en ai tellement profité. Bien que je parte maintenant, je crois que la nouvelle génération de joueuses continuera à rendre le pays fier.»

Oh a dit être reconnaissant du dévouement de Kim envers l'équipe nationale.

«En tant que responsable de la fédération nationale, j'ai été extrêmement chanceux d'avoir rencontré une si grande joueuse», a déclaré Oh. «Une partie de moi souhaiterait qu'elle joue pour le pays un peu plus longtemps, mais elle a déjà tant accompli. Je dois respecter ses projets d'avenir et sa décision de se retirer de l'équipe nationale. Je continuerai à l'encourager pour le reste de sa carrière de joueuse.»

La KVA a dit avoir proposé une cérémonie de départ à la retraite pour Kim, mais que la joueuse souhaitait qu'elle ait lieu après la fin de sa carrière en club.

A Tokyo, Kim a amené les outsiders sud-coréennes dans le dernier carré. La Corée du Sud a remporté plusieurs victoires en cinq sets lors des poules, notamment contre le Japon, pour atteindre les quarts de finale. La Corée du Sud, qui s'est présentée aux Jeux olympiques au 14e rang mondial, a ensuite battu la Turquie, numéro 4 mondial, en quart de finale dans un autre match en cinq sets, avant de s'incliner contre le Brésil, numéro 2 mondial, en demi-finale, puis contre la Serbie, numéro 6 mondial, dans le match pour la médaille de bronze.

Elle a terminé deuxième au classement général avec 136 points à Tokyo.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page