Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

WASHINGTON, 15 sept. -- Les Etats-Unis condamnent les lancements de missiles balistiques de la Corée du Nord et continuent de se tenir prêts à engager le Nord dans un dialogue, a déclaré mercredi le porte-parole du département d'Etat, Ned Price.

La Corée du Nord a lancé hier (heure de Séoul) deux missiles balistiques de courte portée vers la mer de l'Est.

Price a noté que les tirs de missiles constituaient des violations de «multiples résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies».

«Nous condamnons les tirs de missiles de la RPDC. Ces tirs de missiles sont une violation de multiples résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Nous savons qu'ils posent une menace aux voisins de la RPDC et autres membres de la communauté internationale», a déclaré le porte-parole lors d'un point de presse. La RPDC est le sigle du nom officiel du Nord, la République populaire démocratique de Corée.

Le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a souligné l'«impact déstabilisateur» des lancements de missiles de la Corée du Nord.

«Les tirs sont en violation de multiples résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et ces activités soulignent l'impact déstabilisateur du programme d'armes illicite», a déclaré le porte-parole du département de la Défense lors d'un point de presse.

Il a également réitéré l'engagement américain pour la défense de ses alliés dans la région, tout en notant que les capacités du système de défense antimissile des Etats-Unis là-bas se tiennent prêtes.

«Il s'agit de nous assurer que notre système de défense antimissile, quel que soit le lieu où il est déployé, est efficace et capable, et nous testons régulièrement, expérimentons et essayons d'améliorer ce système sur une base journalière», a-t-il expliqué.

«Notre engagement à défendre la république de Corée et le Japon reste dur comme fer», a ajouté Kirby en faisant référence à la Corée du Sud par son nom officiel.

Le porte-parole du département d'Etat a déclaré plus tôt à l'agence de presse que les Etats-Unis restaient engagés au dialogue avec le Nord.

Price a indiqué que les Etats-Unis considéraient la diplomatie et le dialogue comme les seuls moyens d'aller de l'avant.

«Nous sommes, au milieu de cela, engagés à une approche diplomatique vis-à-vis de la RPDC et nous appelons la RPDC à s'engager dans un dialogue significatif et substantiel avec nous», a-t-il affirmé lors du point de presse.

Les derniers tirs de missiles du Nord sont intervenus alors que les Etats-Unis ont tendu la main à Pyongyang, en proposant une rencontre «n'importe quand, n'importe où, sans conditions préalables».

Price a indiqué que Pyongyang restait sans réponse à l'ouverture des Etats-Unis mais a dit que les Etats-Unis continuaient de rester prêts à parler avec le Nord.

«Nous sommes en train de dire que nous continuons d'être persuadés que la diplomatie est le moyen par lequel nous pouvons atteindre l'objectif que l'examen de notre politique a identifié, et qui est la dénucléarisation de la péninsule coréenne», a-t-il ajouté.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page