Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 16 sept. -- Les cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) sont en dessous de 2.000 ce jeudi, mais les autorités sanitaires maintiennent leur vigilance contre le rebond potentiel après le fête des moissons, Chuseok, alors que les infections continuent de se propager dans la région métropolitaine de Séoul.

Le pays a ajouté 1.943 cas de Covid-19, dont 1.921 infections locales, portant le nombre total de cas à 279.930, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Les derniers cas marquent une baisse par rapport aux 2.080 recensés la veille.

Les infections journalières sont restées au-dessus de 1.000 pendant plus de deux mois sur fond de propagation rapide des variants plus contagieux à travers la nation.

Le pays a ajouté six décès supplémentaire dus au Covid-19, portant le nombre de morts à 2.386. Le taux de mortalité s'est élevé à 0,85%.

Les infections dans la région de Séoul, foyer de la moitié de la population du pays, sont un défi pour la lutte contre le virus du pays, alors que 80% des cas locaux sont rapportés à Séoul, dans la province du Gyeonggi et Incheon.

Les autorités se préparent à un rebond possible après Chuseok, lorsque des dizaines de millions de personnes voyageront à travers la nation. Les Sud-Coréens auront cinq jours de congés jusqu'à mercredi prochain.

Les autorités imposeront des mesures spéciales, avec notamment des centres de dépistage sur des aires de repos d'autoroute, pendant deux semaines jusqu'au 26 septembre. Elles demanderont également à la population de rester à la maison et de se faire vacciner.

Elles ont prolongé le régime de distanciation sociale actuel, le niveau 4 dans le grand Séoul, le niveau le plus sévère, et le niveau 3 dans d'autres régions, de quatre semaines jusqu'au 3 octobre.

Alors que le gouvernement limite la taille des rassemblements privés et les heures d'ouverture des restaurants, il a assoupli certaines restrictions pour donner une marge de manœuvre à la population vaccinée.

Un total de 34,97 millions de personnes, ou 68,1% de la population du pays, ont reçu leur première dose de vaccin contre le Covid-19, et 21,16 millions, ou 41,2% ont été entièrement vaccinées, a rapporté la KDCA.

La Corée du Sud utilise les vaccins de Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Janssen pour son programme de vaccination.

Les autorités ont dit que le taux de primo-vaccinés devrait atteindre 70% cette semaine. Le pays vise à atteindre l'immunité collective en novembre en appliquant un plan de réponse au virus amélioré pour un retour progressif à la vie normale.

Parmi les cas locaux, 717 ont été rapportés à Séoul, 652 dans la province du Gyeonggi et 137 à Incheon, ville située à l'ouest de Séoul.

Busan, la deuxième plus grande ville de la nation, a signalé 56 infections, tandis que Daegu, ville située dans le sud-est du pays, a ajouté 47 transmissions.

Les cas importés, incluant les ressortissants sud-coréens, se sont élevés à 22. Le nombre total de tels cas a atteint 14.049.

Le nombre de patients dans un état grave a été de 348 dans le pays, deux de moins en un jour. Le nombre total de personnes libérées de quarantaine après avoir récupéré complètement était de 252.038, en hausse de 2.205 par rapport à un jour plus tôt.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page