Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 16 sept. -- La Corée du Sud et des Etats-Unis se sont accordés à souligner l'urgence d'une reprise rapide du dialogue avec la Corée du Nord lors d'une réunion entre directeurs ce jeudi, a rapporté le ministère des Affaires étrangères, après que la Corée du Nord a tiré hier deux missiles balistiques.

Le représentant nucléaire adjoint sud-coréen Lee Tae-woo et son homologue américaine Jung Pak se sont entretenus à Séoul alors que les tensions ont été ravivées avec des lancements de missiles balistiques de courte portée du Nord après des tirs d'essai d'un nouveau missile de croisière à longue portée.

Pak est arrivée en Corée du Sud plus tôt cette semaine après avoir accompagné le représentant spécial américain pour le Nord, Sung Kim, pour des réunions bilatérales et trilatérales à Tokyo avec ses homologues sud-coréen et japonais, Noh Kyu-duk et Takehiro Funakoshi, respectivement.

«Les deux parties ont échangé sur les évaluations de la récente situation dans la péninsule coréenne, incluant les tirs de missiles de courte portée du Nord, et étaient d'accord sur le fait qu'il est urgent de relancer le dialogue à une date rapprochée et de réaliser des progrès dans les négociations de dénucléarisation», a déclaré le ministère dans un communiqué de presse.

«Les deux parties sont convenues de continuer de renforcer la coopération sans faille pour réaliser la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne», a-t-il ajouté.

Ce matin, Pak a également rencontré Rim Kap-soo, directeur général du bureau en charge du régime de paix sur la péninsule au ministère.

«Les deux parties ont eu des consultations de travail sur la situation actuelle dans la péninsule coréenne et les divers moyens pour s'engager avec la Corée du Nord et faire des progrès substantiels dans le processus de paix sur la péninsule», a informé le ministère dans un communiqué de presse.

Le premier vice-ministre sud-coréen des Affaires étrangères Choi Jong-kun et l'envoyé nucléaire en chef Noh Kyu-duk ont également parlé au téléphone mercredi avec leurs homologues américains, Wendy Sherman et Sung Kim, respectivement.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page