Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 23 sept. -- La société publique Korea Electric Power Corp. (KEPCO) a annoncé ce jeudi qu'elle compte augmenter le tarif d'électricité au quatrième trimestre du fait de la hausse du prix mondial des ressources.

KEPCO a annoncé sa décision de mettre fin à la remise de 3 wons (0,0025 dollar) par kilowattheure, appliquée depuis le premier trimestre, en octobre, augmentant effectivement les coûts de l'électricité pour les ménages.

Avec le nouveau tarif, un ménage de quatre personnes devrait payer en moyenne 1.050 wons de plus chaque mois.

Il s'agit de la première augmentation du prix de l'électricité depuis novembre 2013.

KEPCO a adopté des tarifs d'électricité flexibles liés aux prix mondiaux des carburants à partir de cette année, dans le but d'améliorer sa rentabilité. Auparavant, l'entreprise facturait l'électricité à un tarif fixe.

Actuellement, la facturation de l'électricité est révisée tous les trois mois, en fonction de l'évolution des prix mondiaux du gaz naturel liquéfié, du charbon et du pétrole brut.

Face aux inquiétudes quant à la charge financière pesant sur les ménages en pleine pandémie de Covid-19, l'entreprise s'est toutefois abstenue d'augmenter les tarifs malgré les fluctuations des prix mondiaux du carburant.

A cause des coûts d'exploitation plus élevés, KEPCO a enregistré une perte nette au deuxième trimestre 2021. Les pertes nettes se sont élevées à 673,9 milliards de wons sur la période avril-juin, contre un bénéfice de 202,9 milliards de wons enregistrés un an plus tôt.

Le dernier ajustement du tarif d'électricité pourrait encore accélérer l'inflation dans la quatrième économie d'Asie.

Les prix à la consommation en Corée du Sud ont déjà bondi de plus de 2% pour le cinquième mois consécutif en août en raison des prix élevés des produits agricoles et pétroliers, indiquant une pression inflationniste continue dans un contexte de reprise économique.

Les actions de KEPCO, quant à elles, ont chuté de 1,22% par rapport à la session précédente pour atteindre 24.200 wons. Le nouveau tarif de l'électricité a été annoncé avant l'ouverture du marché jeudi.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page