Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Les envoyés nucléaires de Séoul et Washington vont tenir des pourparlers pour renouer le dialogue avec le Nord

30.09.2021 à 10h59 replay time00:31

Regarder la prochaine

SEOUL, 30 sept. -- Les émissaires nucléaires de la Corée du Sud et des Etats-Unis vont se réunir ce jeudi à Jakarta pour discuter des efforts conjoints visant à reprendre le dialogue avec la Corée du Nord, après que son dirigeant Kim Jong-un a exprimé hier sa volonté de rétablir les lignes de communication intercoréennes suite aux tensions suscitées par les récents tests de missiles.

Les pourparlers entre l'envoyé nucléaire en chef de Séoul, Noh Kyu-duk, et son homologue américain, Sung Kim, interviennent alors que Séoul et Washington élaborent des stratégies sur l'aide humanitaire, les mesures de confiance et d'autres initiatives afin d'encourager le retour de Pyongyang au dialogue.

Sur une note conciliante, le leader du Nord a déclaré lors de la session parlementaire de mercredi qu'il était prêt à réactiver les lignes de communication intercoréennes début octobre, bien qu'il ait écarté les ouvertures de dialogue américaines comme une couverture à l'hostilité envers le Nord, selon la l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), ce jeudi.

Noh et Kim devraient échanger leurs évaluations sur le discours de Kim, les intentions du Nord derrière son récent coup de sabre, y compris le tir d'essai de mardi d'un missile hypersonique nouvellement développé, ainsi que des incitations au dialogue. Les deux parties aborderont également la récente proposition du président Moon Jae-in de déclarer officiellement la fin de la guerre de Corée (1950-1953), qui, selon Noh, était la «plus efficace» parmi les mesures de confiance avec le Nord.

Sur le plan humanitaire, Séoul et Washington ont discuté de diverses mesures pour les personnes vulnérables dans le pays appauvri, telles que la coopération en matière de santé publique, de quarantaine antivirus, d'assainissement et d'eau potable.

Avant les pourparlers de cette semaine, Noh et Kim ont souligné l'engagement constant de leurs gouvernements envers la diplomatie avec le Nord, le premier qualifiant la conjoncture actuelle de point crucial pour la reprise des efforts de paix et le second mettant en avant que les activités balistiques nord-coréennes n'ont pas changé la détermination à dialoguer de Washington.

La réunion de jeudi fait suite à leurs derniers entretiens en personne à Tokyo il y a un peu plus de 15 jours. Noh et Kim se sont également rencontrés à Séoul et Washington le mois dernier, signe d'une diplomatie renforcée pour reprendre contact avec le royaume ermite.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page