Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Les USA nient avoir une intention hostile et réitèrent leur volonté de dialoguer avec le Nord

30.09.2021 à 15h37 replay time00:42

Regarder la prochaine

WASHINGTON, 29 sept. -- Les Etats-Unis n'ont pas de politique hostile et sont prêts à rencontrer la Corée du Nord sans condition préalable, a déclaré ce mercredi le porte-parole du département d'Etat après que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a indiqué que la proposition de Washington de s'engager avec le Nord était un déguisement de son hostilité.

«Les Etats-Unis n'ont pas d'intention hostile vis-à-vis de la RPDC. Notre politique appelle à une approche calibrée et pratique qui est ouverte et qui explore la diplomatie avec la RPDC pour réaliser des progrès tangibles qui améliorent la sécurité des Etats-Unis, de nos alliés et de nos forces déployées», a dit le porte-parole à l'agence Yonhap dans un e-mail.

La RPDC est le sigle du nom officiel de la Corée du Nord, République populaire démocratique de Corée.

«Nous sommet prêts à rencontrer la RPDC sans condition préalable. Nous souhaitons voir la RPDC répondre positivement à notre contact», a ajouté le porte-parole.

Les Etats-Unis ont appelé constamment la Corée du Nord à engager un dialogue depuis l'entrée en fonction de l'administration Joe Biden en janvier.

La Corée du Nord ne répond toujours pas aux propositions américaines.

Dans un discours à une session parlementaire mercredi (heure de Séoul), le dirigeant nord-coréen a revendiqué que la politique hostile des Etats-Unis envers son pays n'avait pas changé huit mois après le lancement de la nouvelle administration américaine, a rapporté ce jeudi matin l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Kim a également dit que la proposition des Etats-Unis pour l'engagement et le dialogue sans condition préalable n'était «pas plus qu'une tricherie pour duper la communauté internationale et cacher ses actes hostiles».

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page