Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 12 oct. -- La Banque de Corée (BOK) a maintenu ce mardi le taux d'intérêt directeur au même niveau alors qu'elle a évalué l'impact de la hausse du taux en août sur l'économie sur fond d'inflation en hausse et d'endettement des ménages.

Comme largement prévu, le Comité de politique monétaire de la BOK a voté pour le maintien du taux de base à 0,75% lors de la septième réunion de fixation du taux de cette année.

En août, la BOK a relevé son taux d'intérêt directeur de 0,25 point de pourcentage, mettant fin à un taux d'intérêt historiquement bas de 0,5% et marquant la première hausse du taux depuis novembre 2018.

Cette décision a marqué la fin de 15 mois avec un taux d'intérêt historiquement bas alors que l'économie montrait des signes d'amélioration.

Le gel du taux est intervenu alors que l'élan de la reprise économique s'est ralenti sur fond de rebond récent du nombre de cas de nouveau coronavirus (Covid-19).

Les exportations restent solides, grâce à la forte demande pour les puces mémoire et véhicules, mais l'incertitude sur la reprise des dépenses privées s'est intensifiée alors que le nombre d'infections journalières est supérieur à la barre des 1.000 depuis plus de trois mois.

Les exportations, qui représentent la moitié de l'économie nationale, ont progressé de 16,7% en glissement annuel en septembre, étendant leurs gains à 11 mois consécutifs.

La BOK a maintenu sa prévision de croissance 2021 pour la Corée du Sud à 4% malgré la résurgence des cas de Covid-19 mais elle a dit que le rebond des contaminations ne devrait pas considérablement endommager la reprise économique.

La banque centrale surveille de très près l'augmentation des pressions inflationnistes et la dette boule de neige des ménages, les principales raisons de la hausse du taux en août.

Les prix à la consommation de la Corée du Sud ont progressé de 2,5% en glissement annuel en septembre après une hausse annuelle de 2,6% le mois précédent, selon les données du gouvernement.

Ces prix ont augmenté de plus de 2% pour le sixième mois consécutif en septembre, largement à cause de la hausse des prix des produits agricoles et pétroliers.

La BOK a relevé la projection d'inflation de cette année à 2,1% par rapport à la prévision précédente de 1,8%. La banque centrale vise à maintenir l'inflation annuelle à 2% à moyen terme.

La croissance de la dette des ménages n'a montré aucune signe de ralentissement alors que plus de personnes ont contracté des prêts pour acheter des logements dans l'attente de prix élevés malgré une série de restrictions gouvernementales. La demande pour les prêts non garantis reste également élevé sur fond de boom des investissement en actions.

Les crédits aux ménages ont atteint le nouveau record de 1.805.000 milliards de wons (1.510 milliards de dollars) à la fin juin, en hausse de 41.200 milliards de wons par rapport à trois mois plus tôt, selon les données de la BOK.

Les experts ont indiqué que la BOK devrait relever le taux d'intérêt directeur en novembre, alors que la banque cherche à un ajustement ordonné de la politique monétaire accommodante.

Le gouverneur de la BOK, Lee Ju-yeol, a dit en août que la banque centrale avait pris «la première mesure» pour la réduction des déséquilibres financiers, en signalant des hausses supplémentaires du taux d'intérêt plus tard cette année ou au début de l'année prochaine.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page