Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Le FMI maintient la projection de croissance de la Corée du Sud à 4,3% pour 2021

13.10.2021 à 07h46 replay time00:37

Regarder la prochaine

SEOUL, 12 oct. -- Le Fonds monétaire international (FMI) a maintenu son estimation de croissance économique pour la Corée du Sud inchangée à 4,3% en 2021 malgré sa révision à la baisse pour les pays avancés, alors que la quatrième économie d'Asie montre des signes de rebond grâce à une reprise des exportations et à l'impact des mesures de relance gouvernementales.

La projection de croissance est supérieure aux 4% prévus par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et la Banque asiatique de développement.

«L'estimation pour l'économie sud-coréenne reste inchangée malgré une forte révision à la baisse pour les économies avancées, y compris les Etats-Unis», a déclaré le ministère de l'Economie et des Finances dans un communiqué de presse sur le rapport du FMI. «Cela semble être dû à l'expansion de la vaccination, à une solide tendance à la hausse des exportations et à l'impact de la mise en œuvre de budgets supplémentaires.»

L'organisation basée à Washington a réduit ses prévisions de croissance pour les économies avancées de 5,6% à 5,2% pour 2021. L'économie américaine, en particulier, devrait croître de 6%, contre une prévision de 7% en juillet.

Les dernières estimations sont intervenues alors que les exportations de la Corée du Sud semblent être sur une solide voie de reprise, en partie grâce à la mise en œuvre de dépenses budgétaires supplémentaires liées à la pandémie et d'autres mesures.

Les expéditions à l'étranger, qui représentent la moitié de l'économie, ont augmenté de 16,7% en glissement annuel en septembre, étendant leurs gains au 11e mois consécutif, selon les données de l'Etat.

La consommation et l'investissement n'ont toutefois pas autant rebondi, les ventes au détail diminuant pour le deuxième mois consécutif en août et l'investissement dans les installations marquant la plus forte baisse en 15 mois au cours du même mois.

Séoul a fait pression pour contenir la propagation du coronavirus en maintenant des contrôles stricts sur les heures d'ouverture des entreprises et en restreignant les rassemblements en plein air.

Pour amortir les retombées économiques de la pandémie, le gouvernement sud-coréen a élaboré deux séries de budgets supplémentaires cette année, dont le dernier plan de dépenses de 34.900 milliards de wons (30,3 milliards de dollars) adopté par l'Assemblée nationale en juillet.

Pendant ce temps, le FMI a abaissé sa prévision de croissance 2022 pour la Corée du Sud de 3,4% à 3,3%. Sa projection de croissance mondiale a également été abaissée de 6% à 5,9% pour 2021, tandis que son estimation pour l'année prochaine est restée inchangée à 4,9%.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page