Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 13 oct. -- La Corée du Sud a rapporté la plus forte croissance de ses créations d'emplois en plus de sept ans en septembre, le dernier signe montrant que la reprise des emplois a continué dans le pays malgré la quatrième vague épidémique, ont montré ce mercredi des données de Statistique Corée (KOSTAT).

Le nombre de personnes employées a atteint 27,68 millions le mois dernier, soit 671.000 de plus que le même mois de l'année dernière, selon les données.

Il s'agissait de la plus forte augmentation depuis mars 2014, lorsque le nombre de personnes employés a progressé de 726.000.

La pays rapporté des créations d'emplois pour le septième mois consécutif, alors que l'économie sud-coréenne se remet actuellement de la pandémie.

La quatrième économie d'Asie est sur la voie de la reprise grâce aux exportations robustes de puces et véhicules.

Le rythme de création d'emplois s'est amélioré en septembre, même si le pays se bat contre la résurgence des cas de nouveau coronavirus (Covid-19).

Les infections journalières en Corée du Sud sont supérieures à 1.000 depuis plus de trois mois.

Depuis le 12 juillet, la zone métropolitaine de Séoul, foyer de la moitié des 52 millions d'habitants du pays, est sous le niveau 4 des mesures de distanciation sociale, qui inclut des restrictions sur les commerces et les rassemblements privés.

Le nombre de personnes sans emploi s'est élevé à 756.000 en septembre, en baisse de 244.000 par rapport à l'année dernière, ont montré les données.

Le taux de chômage du pays a diminué de 0,9 point de pourcentage en glissement annuel à 2,7% le mois dernier, le plus faible en huit ans pour un mois de septembre.

Le taux de chômage chez les jeunes adultes, âgés de 15 à 29 ans, a diminué de 3,5 points de pourcentage sur un an à 5,4%.

Le nombre de personnes inactives, celles qui ne recherchent plus le travail, a diminué pour le septième mois consécutif. Il a reculé de 132.000 sur un an à 16,7 millions le mois passé.

Les données ont montré que les embauches dans le secteur des services en personne sont toujours faibles alors qu'il a été durement frappé pas le rebond des cas de virus.

Le secteur du commerce de gros et de détail a enregistré une diminution de 122.000 emplois en septembre après avoir rapporté une baisse de 113.000 le mois précédent. Le secteur des services dans les arts, les sports et les loisirs a supprimé 34.000 emplois en glissement annuel.

Le segment de l'hébergement et de la restauration a rapporté des créations de postes après des pertes d'emplois pour le deuxième mois consécutif, avec des ajouts en glissement annuel de 39.000. Le secteur des services d'éducation a ajouté 98.000 emplois par rapport à l'année dernière.

Le secteur manufacturier, épine dorsale de l'économie du pays, a détruit 37.000 postes le mois dernier.

Le nombre de postes permanents a augmenté de 515.000 sur un an en septembre et celui des travailleurs temporaires a crû de 340.000. Le nombre d'emplois journaliers s'est quant à lui contracté de 121.000 sur un an.

Le ministère des Finances a relevé sa prévision de croissance 2021 pour l'économie coréenne à 4,2% par rapport aux 3,2% prévus plus tôt. La Banque de Corée (BOK) anticipe une croissance économique de 4%.

En août, la BOK a prévu que le nombre de personnes employées augmenterait de 200.000 cette année, en hausse par rapport à l'augmentation de 140.000 estimée en mai. L'année prochaine, le nombre de personnes employés devrait augmenter de 240.000.

L'année dernière, le nombre d'employés a diminué de 220.000 dans le pays, représentant la plus forte perte d'emplois depuis 1998.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page