Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

SEOUL, 13 oct. -- La Corée du Sud envisagera de mettre en place un «passe vaccinal» pour le retour progressif à la vie normale de la population, a déclaré ce mercredi le Premier ministre Kim Boo-kyum, alors que le pays se prépare à adopter un régime «vivre avec le Covid».

Kim a fait allusion à un assouplissement des mesures de prévention antivirus sous le nouveau régime qui devrait commencer à être mis en place le 9 novembre mais a souligné que cela ne signifiait pas que le pays pourra baisser la garde contre le virus.

En vertu du régime, le Covid-19 sera traité comme une maladie respiratoire infectieuse comme la grippe saisonnière.

«Nous ne sommes pas en train de dire que les gens pourront enlever leur masque tout de suite», a tempéré Kim lors de la réunion inaugurale du nouveau comité gouvernemental-civil en charge de la transition vers la vie normale sous la pandémie. «Même si nous pourrions apaiser les mesures de quarantaine, nous devons aussi nous préparer à la pire situation possible.»

Le Premier ministre a noté qu'un «passe vaccinal» qui autoriserait les personnes entièrement vaccinées à avoir accès aux installations accueillant du public devait être envisagé alors que la campagne de vaccination gagne en vitesse.

«Nous devons examiner les nouvelles mesures comme un passe vaccinal et renforcer aussi notre système de réponse médicale pour nous préparer à des situations inattendues», a-t-il souligné.

Le gouvernement a lancé le comité avec des experts dans le but d'élaborer avant la fin de ce mois-ci une feuille de route qui permettra un retour pregressif à la vie normale du peuple à partir du mois prochain.

Un total de 30 experts du secteur privé participeront à la réunion avec huit officiels du gouvernement pour discuter des moyens de mettre en œuvre la transition envisagée dans les secteurs de l'économie, de l'éducation, de la sécurité et du contrôle et de la quarantaine contre le Covid-19.

Le gouvernement a indiqué plus tôt que 70% des 51 millions d'habitants du pays devaient être complètement vaccinés avant le lancement du régime «vivre avec le Covid-19».

Jusqu'à présent, 31,2 millions de personnes, soit 60,8% de la population, ont été entièrement vaccinées depuis que le pays a débuté sa campagne de vaccination le 26 février.

Plus de 40,12 millions de personnes, représentant 78,1% de la population, ont reçu leur première dose de vaccin contre le Covid-19, selon les autorités sanitaires.

La Corée du Sud est en train d'accélérer sa campagne de vaccination pour vacciner complètement 70% de sa population d'ici le 23 octobre et atteindre l'immunité collective en novembre.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page