Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Les envoyés nucléaires de Séoul, Washington et Tokyo vont discuter de la diplomatie nord-coréenne

15.10.2021 à 13h45 replay time00:39

Regarder la prochaine

SEOUL, 15 oct. -- Les envoyés nucléaires en chef de la Corée du Sud, des Etats-Unis et du Japon se rencontreront à Washington la semaine prochaine, afin de discuter des efforts conjoints pour ramener la Corée du Nord à la table du dialogue, a fait savoir ce vendredi le ministère des Affaires étrangères.

La réunion prévue entre le négociateur en chef sur le nucléaire de Séoul, Noh Kyu-duk, et ses homologues américain et japonais, Sung Kim et Takehiro Funakoshi, se déroulera alors que Séoul renforce sa diplomatie afin de relancer son initiative de paix suite à une récente série de tirs de missiles nord-coréens, dont un missile hypersonique le mois dernier.

Noh et Kim devraient avoir un entretien bilatéral lundi et participeront à une rencontre trilatérale avec Funakoshi le lendemain.

Noh devrait avoir un entretien avec le représentant japonais mardi.

Les trois envoyés ont tenu leur dernière réunion en personne en septembre à Tokyo, dans le cadre de laquelle ils ont exploré les moyens d'encourager le retour de Pyongyang au dialogue, dont l'aide humanitaire et d'autres incitations.

Les pourparlers de la semaine prochaine devraient aborder la récente proposition du président Moon Jae-in pour la déclaration d'une fin officielle de la guerre de Corée (1950-1953), qui est la mesure la plus efficace pour bâtir la confiance.

Ils pourraient également discuter du soutien humanitaire au Nord et de la récente réactivation des canaux de communication intercoréen, qui ont soulevé un espoir prudent pour un dégel des relations transfrontalières.

«A travers la visite à Washington cette fois-ci, nous nous attendons à ce qu'il y ait des consultations approfondies sur la coopération parmi les trois pays pour la dénucléarisation complète et l'établissement d'une paix durable sur la péninsule coréenne», a indiqué le ministère dans un communiqué de presse.

Les entretiens nucléaires entre Washington et Pyongyang sont dans l'impasse depuis le sommet de Hanoï en 2019 entre le président américain de l'époque, Donald Trump, et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, qui s'est terminé sans accord.

Ce jeudi, Noh a rencontré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Igor Morgulov et appelé à la coopération de Moscou pour convaincre Pyongyang de retourner à la table des pourparlers.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page