Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Le ministre des Finances s'inquiète de la demande de partage d'informations de Washington sur les fabricants de puces

15.10.2021 à 14h28 replay time00:43

Regarder la prochaine

WASHINGTON, 14 oct. -- Le ministre sud-coréen de l'Economie et des Finances a fait part ce jeudi de ses préoccupations concernant la demande des Etats-Unis aux fabricants de puces locaux de partager des informations sur leurs chaînes d'approvisionnement.

Le ministre des Finances Hong Nam-ki s'est fait le relais des craintes des fabricants de puces coréens concernant la requête lors de sa rencontre avec la secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen à Washington, selon son ministère.

La réunion avait pour but de discuter des questions économiques bilatérales et mondiales, y compris les perturbations de la chaîne d'approvisionnement internationale. Il s'agissait de leur premier entretien depuis juillet.

Le département du Commerce des Etats-Unis a récemment demandé aux fabricants mondiaux de puces, y compris Samsung Electronics Co., de partager des informations sur les stocks, la demande et d'autres détails pour «aider à améliorer la confiance et la transparence au sein de la chaîne d'approvisionnement».

Le ministère sud-coréen du Commerce avait précédemment exprimé des inquiétudes similaires, affirmant que la demande de Washington était trop vaste et pourrait inclure des secrets commerciaux d'entreprises liées.

Tout en exprimant les craintes des fabricants de puces locaux, Hong a apprécié les efforts de Washington visant à atténuer les goulots d'étranglement de la chaîne d'approvisionnement mondiale et a proposé que les alliés coopèrent étroitement pour atteindre cet objectif.

Ils sont également convenus de continuer à coopérer sur la question des fonds iraniens gelés à Séoul. La Corée du Sud cherche à utiliser un canal suisse soutenu par les Etats-Unis dans le but d'utiliser une partie de l'argent pour la vente d'articles humanitaires par des entreprises suisses à l'Iran.

Hong a également assisté à une réunion du Comité monétaire et financier international (CMFI), un organe consultatif du conseil des gouverneurs du Fonds monétaire international (FMI), pour discuter du rôle du FMI pendant la pandémie.

Il a appelé à des recommandations politiques flexibles du FMI à propos des mesures visant à atténuer la volatilité des flux de capitaux alors que l'organisation internationale révise sa position officielle sur la question.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page