Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

La directrice du renseignement américain et le conseiller à la sécurité de la Corée du Sud discutent de la Corée du Nord

19.10.2021 à 07h47 replay time00:38

Regarder la prochaine

SEOUL, 18 oct. -- La directrice du renseignement national américain Avril Haines s'est entretenue lundi à Séoul avec un haut responsable de la sécurité sud-coréenne pour discuter des problèmes liés à la Corée du Nord, alors que Séoul et Washington tentent de renouer le dialogue avec Pyongyang, ont indiqué ce lundi des sources.

Plus tôt dans la journée, Haines a rencontré Suh Hoon, directeur de la sécurité nationale à Cheong Wa Dae, au cours d'un déjeuner, pour «avoir des discussions approfondies sur la situation dans la péninsule coréenne et sur les moyens de renforcer l'alliance Corée du Sud-Etats-Unis», a déclaré le responsable.

Les deux responsables ont partagé leurs évaluations de la situation sécuritaire dans la péninsule coréenne, suite à la récente série de tirs de missiles de Pyongyang, selon le responsable.

Un autre point possible à l'ordre du jour pourrait être la récente proposition du président sud-coréen Moon Jae-in de déclarer la fin officielle de la guerre de Corée, alors que Séoul intensifie sa diplomatie pour relancer sa campagne en faveur d'une paix durable sur la péninsule.

Par ailleurs, on ignore encore si une réunion en coulisses entre les chefs des services de renseignement de la Corée du Sud, des Etats-Unis et du Japon a eu lieu dans la journée.

On s'attendait à ce que Haines rencontre lundi Park Jie-won, chef du Service national de renseignement (NIS) de la Corée du Sud, et Hiroaki Takizawa, directeur du renseignement du Cabinet japonais, qui est arrivé dans le pays plus tôt dans la journée.

Il est possible que Park ait déjà eu des réunions séparées avec Haines et Takizawa dans la journée, et la réunion entre les trois responsables pourrait avoir lieu mardi.

Pyongyang n'a toujours pas répondu aux propositions de dialogue de Washington alors que les négociations de dénucléarisation sont dans l'impasse depuis le sommet sans accord entre le président de l'époque Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en 2019.

La visite de Takizawa à Séoul est sa première depuis que le nouveau Premier ministre japonais Fumio Kishida est entré en fonction plus tôt ce mois-ci et les discussions pourraient indiquer une nouvelle orientation politique de Tokyo vis-à-vis de la Corée du Nord.

Les discussions pourraient aussi aborder les moyens de renforcer le partage trilatéral de renseignements alors que les dirigeants des deux pays d'Asie de l'Est cherchent à rétablir leurs relations tendues en raison de conflits liés à des questions de l'époque coloniale (1910-1945).

Vendredi dernier, Moon et Kishida se sont entretenus par téléphone et sont convenus de développer leurs relations «de manière orientée vers le futur».

Le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA) des Etats-Unis, William Burns, a rencontré le président Moon vendredi dernier.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page