Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Vidéos

Maison-Blanche : le tir de missile de la Corée du Nord souligne le besoin «urgent» de dialogue

20.10.2021 à 09h17 replay time00:36

Regarder la prochaine

WASHINGTON, 19 oct. -- Les Etats-Unis restent prêts à s'engager avec la Corée du Nord à tout moment et n'importe où, a déclaré mardi la porte-parole de la Maison-Blanche, Jen Psaki, ajoutant que les essais de missiles nord-coréens soulignent le besoin urgent de s'engager avec l'Etat reclus.

Le Nord a tiré mardi (heure de Séoul) ce qui semble être un missile mer-sol balistique stratégique (MSBS), marquant son huitième essai de missile jusqu'à présent cette année.

«Ces lancements soulignent également le besoin urgent de dialogue et de diplomatie. Notre offre reste de nous rencontrer n'importe où, n'importe quand sans conditions préalables», a insisté Psaki lors d'un point de presse quotidien.

«Nous appelons la RPDC à s'abstenir de nouvelles provocations et à s'engager dans un dialogue soutenu et substantiel», a-t-elle ajouté, faisant référence à la Corée du Nord par son nom officiel, la République populaire démocratique de Corée.

Le département d'Etat avait précédemment condamné le dernier test de missile nord-coréen, le qualifiant de «violation de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU».

Pyongyang reste insensible aux ouvertures américaines. Il reste également à l'écart des pourparlers avec Washington depuis début 2019.

Psaki a réaffirmé l'engagement des Etats-Unis à travailler avec leurs alliés tout comme celui de défendre la Corée du Sud et le Japon.

«Notre engagement envers la défense de la république de Corée et du Japon reste à toute épreuve», a-t-elle affirmé, faisant référence à la Corée du Sud par son nom officiel.

Ses remarques sont intervenues après que le représentant spécial des Etats-Unis pour la RPDC, Sung Kim, a rencontré de manière trilatérale ses homologues sud-coréen et japonais à Washington plus tôt dans la journée.

«Nous restons donc prêts à nous engager dans la diplomatie avec la RPDC, et aussi, bien sûr, à travailler en étroite collaboration avec nos alliés et partenaires pour résoudre ce problème au fur et à mesure», a-t-elle assuré.

(Yonhap)

(FIN)

Les vidéos les plus vues
Accueil Haut de page